Gaïa de Amie Kaufman et Meagan Spooner

gaia
Titre : Gaïa (Les Éternels)
Auteur : Amie Kaufman et Meagan Spooner
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 06 novembre 2019

Résumé

La découverte de la planète Gaïa, peuplée autrefois d’une espèce extraterrestre éteinte depuis longtemps, est une chance pour les Hommes. En effet, la technologie très avancée des Eternels leur permettra peut-être de réparer les dégâts environnementaux qu’a subis la Terre ! Envoyés sur Gaïa pour des raisons très différentes, Mia et Jules devront oublier leurs divergences et s’allier s’ils veulent surmonter les obstacles et percer le mystère des temples. Or, ce n’est pas des pilleurs, des énigmes ni des pièges laissés par les Aliens dont ils devraient le plus se méfier, mais peut-être d’un plus grand danger encore ― un danger qui pourrait conduire l’humanité à sa perte…

Avis de Stéphanie

note 5

Lorsque j’ai constaté qu’il ne me restait qu’une soixantaine de pages avant de terminer ce roman, j’ai senti mon ventre se contracter. Quitter Amélia et Jules n’est vraiment pas une partie de plaisir. Achever sa lecture sur un suspense intenable, non plus. Et pourtant, je suis conquise. Irrémédiablement et durablement conquise.

Cette science-fiction drapée de romance m’a beaucoup fait penser à Hunger Games et au Cinquième élément. Inutile de préciser que je suis une fan absolue de l’œuvre de Collins et du film de Besson.

Deux jeunes de 16 et 17 ans se retrouvent, chacun pour des raisons particulières, sur Gaïa, une planète sur laquelle un peuple éteint depuis plus de 50 000 ans a, à une époque, prospéré. Jules et Amélia se rencontrent, fortuitement, sur cette planète et décident très vite de rester ensemble pour augmenter leurs chances de survie et de parvenir à leurs buts respectifs.
Et là, je ne vous en dis pas plus. Je risquerais de trop vous en dire et vous risqueriez de vous sentir floués.

Ce que je peux vous dire, en revanche, c’est que l’intrigue est passionnante et les personnages, fouillés. On est loin de la romance gnan-gnan ou outrancière et on est à des kilomètres de l’intrigue prétexte pour laisser place à l’effervescence des hormones.

Je ne connaissais pas les autrices et j’ai bien envie de découvrir leurs œuvres.
Je remarque aussi que la traduction est remarquable, et c’est agréable !

Un premier tome éblouissant et prometteur qui me rend difficile l’attente de la parution du deuxième tome. Oui, J’ai lu, c’est une demande, voire une supplique, à peine voilée.

Stéphanie

coup de coeur

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *