Free Fall de Leah Raeder / Un mariage surprise de Mary Balogh

Free fall Un mariage surprise
Titre : Free Fall / Un mariage surprise (Le Club des Survivants #2)
Auteur : Leah Raeder / Mary Balogh
Éditeur : Prisma / J’ai Lu – Aventures et Passion
Date de parution : 11 juin 2015 / 20 mai 2015

Résumé

Free Fall:
Maise O’Malley vient de fêter ses 18 ans et s’apprête à commencer des études de cinéma. Cette jeune fille au caractère bien trempé, qui prétend n’avoir peur de rien et ment volontiers sur son âge, a toujours eu l’impression d’avoir grandi trop vite. Quand elle rencontre Evan un soir dans une fête foraine, l’attirance est immédiate, intense, et pour elle sans lendemain. Pourtant, dès le jour suivant, Maise ne pense à rien d’autre qu’à lui. Ce trentenaire lui fait découvrir combien l’amour peut être plus qu’une brève rencontre, qu’il peut révéler une complicité inattendue avec un homme qui la comprend réellement. Un homme qui voit derrière ses bravades la petite fille effrayée et courageuse qu’elle est en réalité. Le jour de la rentrée, Maise découvre avec stupeur qu’Evan n’est autre que Mr Wilke, son nouveau professeur de cinéma. Tous deux décident d’interrompre leur liaison, mais leurs sentiments les rattrapent : ils sont incapables de résister à leur attirance mutuelle. Si à l’université et devant les autres, Maise et Evan sont deux acteurs feignant l’indifférence, dès qu’ils partagent des moments ensemble, ils se sentent vivre et être pleinement eux-mêmes. Mais leurs masques sont fragiles et menacent souvent de tomber. Les élèves les observent, les rumeurs courent… Commence alors un jeu dangereux dont il leur sera difficile de sortir indemnes.

Un mariage surprise:
C’est l’émoi à Barton Coombs, où le vicomte Darleigh est de retour après avoir été blessé à la guerre. Le pauvre garço a perdu la vue. Aussitôt un complot s’organise chez ses voisins, les March. Leur fille Henrietta est en âge de se marier, le vicomte est riche, il ne reste plus qu’à les réunir, quitte à organiser un petit traquenard. Ce plan sournois sera déjoué par la cousine de Henrietta, la discrète Sophia, qui vit chez les March en tant que parente pauvre. La sanction est immédiate : elle est jetée à la rue. Mais le vicomte s’émeut du sort de cette jeune personne si droite, à qui il doit une fière chandelle. Et il lui propose un bien étrange arrangement…

Avis de Melwasul

Aujourd’hui deux mini chroniques pour le prix d’une. Des livres de style totalement différent mais qui ont un point commun. Ils se sont laissés lire mais je n’ai pas été emballée (même si un était meilleur que l’autre). Bref, des livres dont je n’ai, finalement, pas grand-chose à dire.

Free Fall de Leah Raeder

note 5

Commençons par celui qui m’a le moins plu, une romance New-Adult qui m’a dérangée par de nombreux aspects mais que j’ai quand même lu jusqu’à la fin car certains passages étaient touchants. Maise et Evan se rencontrent lors d’une fête foraine. Trente secondes après cette première rencontre (j’exagère à peine), ils couchent ensemble dans la voiture d’Evan. Deux secondes après, Maise prend la fuite. Maise et Evan n’ont pas vraiment le même âge, ils le savaient. Ce à quoi ils ne s’attendaient pas, c’était à se retrouver dans la même pièce quelques jours plus tard. Maise en tant qu’élève de terminale. Evan en tant que professeur. SURPRISE.

Il a 32 ans, elle en a 18. Alors, je ne veux pas qu’on me tombe dessus mais à cet âge-là, j’ai vraiment du mal avec ces grosses différences d’âges. Dans un autre contexte, ça peut passer, mais là dans la relation élève-prof (même s’ils ne se connaissaient pas), j’ai eu beaucoup beaucoup de mal à apprécier cette romance. Surtout quand on découvre un élément du passé d’Evan qui m’a fait rouler des yeux (genre ils n’avaient pas assez de casseroles tous les deux, il fallait que l’auteure rajoute cette connerie)(ou comment l’histoire se répète)(je crève d’envie de vous spoiler tellement cet élément m’a fait rire jaune). Je suis d’ailleurs en train de penser que c’est vraiment ce contexte parce que dans Indécent de Colleen Hoover, je n’ai pas été perturbée, ça ne m’a pas empêché de l’adoré (mais la différence d’âge était bien moindre !).

A côté de ça, beaucoup trop de scènes sensuelles à mon goût qui n’étaient pas forcément toujours utiles et judicieuses. C’est vraiment dommage parce qu’à côté de tous ces éléments que je n’ai pas aimé (je vous ai même pas parlé du passé familial de nos deux héros qui est à se taper la tête contre les murs tellement trop c’est trop), il y a de très beaux passages qui peuvent être touchants. Parce que j’ai beaucoup aimé le meilleur ami de Maise qui lui fait beaucoup de bien et lui donne le coup de pied aux fesses dont elle a besoin. Parce que j’ai adoré le lien avec le cinéma et surtout la réalisation de ces petits films qui montrent bien plus, qui sans son parlent bien plus que des mots.

Des bons points qui malheureusement compensent à peine pour moi les défauts que je lui ai trouvé. Mais je suis sûre que beaucoup d’entre vous l’adoreront, si vous n’êtes pas perturbés par les éléments pointés du doigt.

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Un mariage surprise de Mary Balogh

note 5

Voilà un tome que j’attendais avec impatience, celui sur Vincent Hunt, vicomte Darleigh, qui m’avait tapé dans l’œil (humour pourri bonjour :D) dans Une demande en mariage. Et comme pour le précédent, je suis partagée. Une première partie que j’ai trouvée plutôt longue, une deuxième partie doudou que j’ai adoré. Le schéma habituel avec un roman de Mary Balogh dont j’aime l’écriture toute douce par moment mais qui m’ennuie à d’autres.

J’ai eu du mal au début, je trouvais l’histoire un peu longue, un peu trop plate, les personnages trop indécis, qui manquaient d’un brin de caractère. Puis le mariage a eu lieu, suivi d’un déménagement de l’intrigue et alors tout a changé. J’ai beaucoup plus aimé l’histoire, j’ai vraiment commencé à m’attacher aux personnages qui se sont doucement mais surement révéler à eux-mêmes.

J’ai retrouvé avec plaisir d’autres membres du Club des Survivants dont j’ai vraiment envie de découvrir les histoires, certains mystères demeurant. Plus j’y pense, plus je trouve cette série bizarre. Des passages longs qui m’ennuient grandement. D’autres passages trop mignons, qui vous enveloppent d’une bulle de douceur, des chapitres doudous comme je les adore. C’est vraiment dommage ce début tout en longueurs. J’espère que les prochains n’auront pas le même défaut parce que j’aime vraiment beaucoup (malgré tout) ces personnages, ce thème, cette ambiance et que j’ai hâte de lire la suite.

Je ne peux vous dire grand-chose de plus parce que j’aurais l’impression soit de vous dévoiler toute l’histoire, soit de parler (d’écrire) dans le vide. Donc je m’arrêterai là !

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Doublement Vôtre,
Melwasul

10 thoughts on “Free Fall de Leah Raeder / Un mariage surprise de Mary Balogh

  1. Okapet'

    Une amie m’a un jour dit que l’âge ‘minimal normal’ (ça me fait bizarre de l’écrire comme ça) c’est la moitié de son âge plus 7 (donc 23 pour quelqu’un de 32 ans…)
    Et c’est vrai que, à cet âge là, moi aussi ça me choque de sortir avec son professeur de 2 fois son âge (et inversement son élève de la moitié de son âge). Pourtant plus tard, aucun problème (et mes parents ont 13 ans d’écarts…)
    Donc je pense aussi que tout est une question de contexte.
    J’ai lu il y a quelque temps un livre de Cara Cormack (https://www.goodreads.com/book/show/16034964-losing-it), où un lendemain de soirée arrosée une étudiante à l’université découvre que son nouveau professeur est son flirt de la veille. Et c’est vrai que, les personnages étant plus âgés et l’écart d’âge étant plus faible, ça ne m’a absolument pas dérangé…
    Je lirai quand même free fall, pour voir ce que ça donne 🙂

    Reply
    1. Okapet'

      Bon au final, je n’ai pas pu le finir ! J’aurais quand même essayé…
      Ce n’est pas la relation en elle même qui m’a le plus choqué (même si je trouve ça bizarre…), c’est juste la psychologie de bas de gamme qui m’a lassée. J’en peux plus de ces ‘c’est pas de ma faute, mon père est parti quand j’étais petite, donc maintenant j’ai envie de baiser des papas pour compenser’
      Non mais sérieux ?!!!!
      Donc non, trop c’est trop avec les clichés à la con et pas du tout approfondis, on passe, suivant, next…

      Reply
      1. Melwasul Post author

        Je te comprends parfaitement, c’est juste à cause du meilleur ami et du côté cinématographique que j’ai continué ma lecture parce que sinon dur dur …

        Reply
    2. Melwasul Post author

      Oui étudiants/profs à la fac ça ne me gène pas trop car en général finalement la différence d’âge n’est pas énorme.

      Reply
  2. Bib HLM

    Aaah je te rejoins complètement pour free fall ! Je suis très très mauvais public quand il s’agit de relation prof/ élève (prof de fac et étudiant c’est une autre histoire)… du coup là ce Evan/ Eric comment te dire combien je l’ai soupçonné de touut et de rien :/
    « Surtout quand on découvre un élément du passé d’Evan qui m’a fait rouler des yeux (genre ils n’avaient pas assez de casseroles tous les deux, il fallait que l’auteure rajoute cette connerie)(ou comment l’histoire se répète)(je crève d’envie de vous spoiler tellement cet élément m’a fait rire jaune).  » AMEN !

    Dommage, le côté cinéma était vraiment sympa comme tu le souligne.

    Reply
  3. katounette

    Je ressors très partagée de la lecture de Free Fall. D’une part parce que j’ai beaucoup de mal avec les auteurs qui utilisent à la fois un style soutenu et des grossièretés à tour de bras…. j’en ai assez des ‘baise moi’ à tout bout de champ… L’histoire entre une gamine de 18 ans, car oui on est encore une gamine à cet âge-là, même si on a de la maturité, et un homme de 32 ans, est dérangeante. Ce serait moins choquant si elle avait 25 ans et lui presque 40 ou même 30 et 45… bref ce n’est pas ce qui me choque le plus non plus. Il y a surtout trop de rebondissements, comme la précédente histoire d’Evan qui vient se greffer. Là c’est trop ! après, il y a de jolies choses, de jolies réflexions, de beaux échanges. J’ai bien aimé, mais sans plus.

    Reply
  4. Chi-Chi

    Je n’ai pas lu ce tome de Mary Balogh mais en général c’est une auteur assez inégale, je ne perds pas espoir! 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *