Forces d’élite de Julie Ann Walker

Au coeur de l'enfer Au prochain virage En pleine course

Titre : Forces d’élites Tomes 1 à 3
Auteur : Julie Ann Walker
Éditeur : J’ai Lu pour Elle – Romantic Suspense
Dates de parution : 21 mai 2014 – 19 novembre 2014 – 15 avril 2015

Résumés


Tome 1 : Membre d’une unité secrète nommée les Black Knights, Nate Weller, alias Spectre, vient de perdre son meilleur ami Grigg. Bouleversé par cette disparition, il apprend avec effroi que la petite sœur du défunt, Alisa Morgan, court un grand danger. Elle est la nouvelle cible du sénateur peu scrupuleux qui s’en était pris à Grigg de son vivant. Son but ? Extorquer à la jeune femme des données confidentielles. Autant dire que s’il arrivait la moindre chose à Alisa, Nate ne se le pardonnerait pas. Cette blonde solaire aux yeux couleur d’ambre, qu’il connaît depuis des années, est tout ce qu’il lui reste de Grigg. Et quand les sentiments entrent en jeu…

Tome 2 : Le jour où Frank Knight vient frapper à la porte de Rebecca pour lui proposer de s’associer, elle accepte, poussée par ce côté audacieux qui la caractérise si bien. Mais ce qu’elle ignore alors, c’est que Franck veut utiliser son garage de moto comme couverture, afin de dissimuler les activités secrètes de Black Knights Inc…
Trois ans et demi plus tard, Rebecca est aux Seychelles quand elle est prise en otage par une bande de pirates somaliens. Quel foutu pétrin ! Quoique… n’a-t-elle pas une chance incroyable de connaître Frank, ex Navy SEAL aux méthodes musclées ?

Tome 3 : Michelle n’a jamais pu oublier Jake Sommers, celui qui, quatre ans plus tôt, les a lâchement quittés, elle et son petit garçon. Aussi, quand elle se retrouve de nouveau face à lui, ses sentiments enfouis s’éveillent. Revoir Jake, Michelle s’en serait bien passée.
Ah ! si seulement son frère Frank n’avait pas insisté pour qu’elle s’installe au siège de Black Knights Inc., la société qu’il a créée… Or, si la jeune femme est loin de porter Jake dans son cœur, il lui faudra ravaler sa rancune et lui confier sa vie. Car depuis que Frank s’est mis à dos un réseau de criminels, elle court un grand danger, que seul Jake pourra écarter…

Avis de Melwasul

note 10

Aujourd’hui, vous allez pouvoir vous moquer de moi et bien comme il faut. Je vous explique. En mai dernier, il y a pratiquement un an sortait le premier tome de la série Forces d’élite, Au cœur de l’enfer, de Julie Ann Walker. Série dans laquelle des hommes aussi sexy que courageux et débrouillards, anciens membres des forces armées des Etats-Unis, forment un groupe de forces spéciales secret appelé les Black Knights (les Chevaliers Noirs)(ça claque). Bref, jusque-là c’est assez classique, dans la lignée des KGI de Maya Banks ou des Black OPS de Cindy Gerard. Mais les Black Knights ont une particularité : ils ont tous un belle et grosse … motos ! (nan je ne ferai aucune remarque !). D’ailleurs, c’est le garage de Rebecca (héroïne du second tome) qui leur sert de couverture. Derrière ce garage tout ce qu’il y a (en apparence) de plus normal spécialisé dans la réparation de grosses bécanes se cache un véritable repère de super-espions.

Donc, j’avais beaucoup, beaucoup aimé ce premier tome mais pas eu le temps de vous en parler. Sauf que j’ai tout autant aimé le tome 2, Au prochain virage, sorti au mois de novembre. Je me suis dit « zut il faut que je parle de cette série sur le blog, elle est trop chouette ». J’ai donc décidé d’attendre la parution du troisième et « dernier » tome, En pleine course, pour vous parler de cette trilogie. Sauf que voilà, je suis un boulet. A la lecture du troisième tome, je me suis dit qu’il y avait encore beaucoup de potentiels personnages principaux pour d’autres tomes et je suis donc allée sur le site de l’auteur. ET BAM dans ma face. Ma trilogie compte en fait 7 tomes et même 8 dès le mois de septembre. Voilà voilà. Mon projet de vous parler de la série dans son intégralité tombe donc à l’eau (même si j’avoue que j’ai été hyper joie de voir qu’il y avait encore tout plein de tomes à découvrir !). Et j’ai quand même décidé de vous en parler en attendant la parution (j’espère) des tomes suivants.

Donc comme je viens de le dire, l’histoire en elle-même est assez classique dans le romantic suspense avec d’anciens membres des forces armées américaines qui se reconvertissent en super-commandos meilleurs que tous les autres. Mais encore faut-il que cela marche et c’est le cas ici. On retrouve tous les éléments qui font que ce genre de livre est réussi : de la testostérone en veux-tu en voilà, de la sexytude à revendre à la pelle, de la bonne camaraderie, de l’humour, de grands méchants, quelques traumatismes, et des héroïnes qui savent leur tenir tête et qui n’ont pas leur langue dans leur poche.

Mais en plus, j’adore le côté grosses bécanes (même s’il est un peu moins présent dans le trois). Jj’adore voir ces grands garçons trembler devant l’idée d’abîmer leur princesse, leur précieuse ! Et puis, le mélange motard sexy/forces spéciales ça ne vous fait pas craquer rien que d’y penser ? Moi si, je suis une faible femme futile ! Autre point fort, un certain fil rouge entre les tomes pour le moment et d’ailleurs, à la fin du trois on se pose encore beaucoup de questions sur pas mal de membres des Black Knights et surtout un en particulier pour ma part…

Là où Julie Ann Walker a fait fort c’est qu’elle a réussi me faire lire son troisième tome alors que son thème est vraiment quelque chose que je n’aime pas. Si je ne déteste pas les retrouvailles dans la littérature, j’ai horreur des retrouvailles lorsqu’il y a un enfant caché et en général je fuis ce genre de roman. Et pourtant, comme c’était le troisième tome d’une série dont j’avais adoré les deux premiers, je l’ai lu et … j’ai adoré ! J’ai complètement été prise dans l’action, les personnages principaux étaient tellement attachants que j’ai fait abstraction de certains éléments un peu tirés par les cheveux.

Bref, une série que pour le moment j’adore, un sans-faute, et j’espère vraiment que les éditions J’ai Lu vont en continuer la traduction parce qu’il y a encore quelques grands gamins que j’adorerais rencontrer ! De plus, j’ai vu que Julie Ann Walker allait publier en juillet en VO le premier tome d’une nouvelle série de romantic suspense, j’espère que l’on aura aussi la chance de la voir un jour en France parce que pour le moment j’aime beaucoup le style de cette auteur !

Motardement Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu
Retrouvez cette série sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Forces d’élite de Julie Ann Walker »

  1. Bib HLM

    A première vue, je pense que jamais je ne me serais penchée sur cette série sans ton avis de lecture favorable, je dois l’avouer.

    « On retrouve tous les éléments qui font que ce genre de livre est réussi : de la testostérone en veux-tu en voilà, de la sexytude à revendre à la pelle, de la bonne camaraderie, de l’humour, de grands méchants, quelques traumatismes, et des héroïnes qui savent leur tenir tête et qui n’ont pas leur langue dans leur poche. » + « les personnages principaux étaient tellement attachants que j’ai fait abstraction de certains éléments un peu tirés par les cheveux. » Parfait résumé de ce qui nous plait dans ce genre de romans 🙂

    Boooon, je ne suis pas ultra convaincu par cette histoire de motos, maaaaais, me voilà intriguée par ta petite phrase « J’adore voir ces grands garçons trembler devant l’idée d’abîmer leur princesse, leur précieuse !  » ça peut être drôle !

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      ahhh si c’est pas ton style pas sûr que tu accroches vraiment pour être honnête (je n’insisterai ce coup-ci pour que tu lises mais après vraiment les motos, c’est qu’un petit plus (d’ailleurs c’est plus présent dans le un) Mais j’adoreee cette série !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *