Fever de Maya Banks

fever

Titre : Fever (A fleur de peau #2)
Auteur : Maya Banks
Éditeur : Milady Romance
Date de parution : 18 avril 2014

Résumé

Jace Crestwell et Ash McIntyre sont les meilleurs amis du monde et partagent tout leur entreprise, leur succès… et leurs nombreuses conquêtes. Jusqu’au jour où Jace croise la route de Bethany. Sans bien comprendre ce qui lui arrive, une évidence s’impose à lui : voilà une femme qu’il désire pour lui seul. Pour la première fois, il connaît le sentiment de jalousie.
Comment écarter Ash sans mettre leur amitié en péril ? Et, surtout, comment sortir Bethany des démons de son passé ?

 

Avis de Vivien Leigh

lep-note-plume-2Warning : note de la rédaction : cette chronique est à lire au 12 ème degré ! je vous avais promis une suite après Rush, la voici , vous me pardonnerez mon laisser-aller!

Nous voici donc dans le tome 2, rappelez-vous … Gabe, Mia et leurs plugs fêtaient leurs fiançailles dans un des hôtels du groupe. Au cours de la soirée, Ash et Jace (toujours à l’affût d’une dinde à fourrer tous les deux) jettent leur dévolu sur une serveuse qui officie ce soir-là, enfin, surtout Jace ! Ash, voyant son ami intéressé, alpague Bethany (oui c’est son petit nom) prend le temps de lui dire bonsoir puis lui demande si elle voudrait bien les accueillir dans son vagin et son nunusse. Bethany qui, on l’apprend, est sans domicile fixe, accepte contre un hamburger et des frites (si si je vous jure ! on sent le plan équitable et super moral !)

Voilà, le décor est planté, on trépigne d’impatience de connaitre la suite (non on n’a pas la nausée, c’est super excitant. 13 ème degré rappelez-vous !)
Dans les pages qui suivent, nous assistons à une scène de sexe à trois, décrite de manière chirurgicale. Pourquoi vouloir tout dire forcément ? Moi j’aime bien qu’on laisse mon imagination travailler ! Ben là, elle est au chômage technique !

Au cours de la nuit, en plein tagada , Jace se rend compte qu’il y a trop de monde dans Bethany, il préfèrerait la garder pour lui tout seul….. tadada ….. Révélation !!!!! On le sentait venir, Ash est de trop !

Dès le lendemain matin, Jace s’aperçoit que Bethany est partie sans lui dire au revoir ; Il ressent un énorme vide( oui ! une dizaine d’heures suffit pour changer sa vie) , ce qui rend Ash véritablement dubitatif …. Son ami serait-il tombé sous le charme de cette fille qu’ils connaissent à peine (mais plutôt super bien bibliquement parlant !) ?

Jace passe les jours qui suivent à fouiller frénétiquement New York, tous les foyers y passent et finalement il est récompensé, elle est là !!!!!!!
Je vous passe les détails mais Jace décide d’installer sa SDF débridée dans l’ancien appartement de sa sœur (pour qu’elle s’adapte). Bon, l’adaptation dure entre 24 et 48h, elle a intérêt à être réactive la ptite , après il lui explique qu’il la voudrait bien soumise à tous ses désirs. Ok ! Et là je rigole doucement, les codes de la soumission sont en général réservés à des initiés, mais Bethany se met illico à quatre pattes près du lit en baissant et yeux etc etc … (oui oui bien sûr , une pauvre fille de 22 ans qui a vécu la majeure partie de sa vie en famille d’accueil puis le reste, dans la rue à se droguer, connait toutes les attitudes à avoir face à un dominateur ).
Comme c’est bonne fille et qu’elle a tout bien fait comme il faut, Jace lui fait un cadeau : un collier de chien avec un diamant au centre (mon rêve !!! 78 ème degré).

Elle a trop de la chance Bethany , il y a vraiment de quoi être jalouse !
Des conflits apparaissent entre Jace et Ash ( un peu bidon selon moi , les motifs .) Leur amitié résistera-t-elle à la torride bethany ?? suspens !

Autre problème, La jeune femme a grandi avec un garçon, Jack, ( qui passait à la casserole à sa place avec le père de la famille d’accueil, bonjour le pathos !). Là , on se dit que l’auteur nous a fait la totale , il ne manque qu’une jambe de bois à l’héroïne pour être encore plus pitoyable, enfin bref.

Jack , dealer notoire, vit un peu au crochet de Bethany, mais c’est  la « famille » hein ?
Jace finit par s’occuper de Jack car Bethany l’adore, et si Jace veut continuer à jouer à Paf le chien avec elle , il a plutôt intérêt à bien traiter ledit zonar , ainsi donc , il l’installe dans l’appart de Mia et en profite pour prendre Bethany chez lui .

Je ne vous raconterai pas la fin (ce serait «trop» dommage !) Mais c’est cousu de fil blanc.

Mon avis

C’est un Azur pornographique. L’histoire est tellement peu subtile que s’en est désolant. Et puis les scènes de sexe, au secours, c’est comme les films pornos, on en a lu une, on les a toutes lues. Ça fait viande tout ça ! Malgré tout, je me suis bien bidonnée, par exemple quand Bethany dit alors qu’elle fait une journée portes-ouvertes pour Jace et Ash : « Mais vous êtes énormes !!!! » . Dans tous ces bouquins, les types ont d’ENORMES kikis et les filles sont mouillées et étroites. Bon ben là, Bethany était extensible et heureusement car avec deux locataires , elle avait plutôt intérêt à être souple !

Voici donc l’épilogue d’une chronique à lire au 56ème degré !

A bientôt pour le tome 3 , avec Ash . ( ouhhhh j’ai hâte !)

Bien à vous

Vivien Leigh

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

10 réflexions au sujet de « Fever de Maya Banks »

    1. louise

      Allez je laisse un comm’ même si c’est pas tellement mon habitude !
      J’ai adoré ta chronique, après l’avoir finie je l’ai relue une 2nd foi juste pour le plaisir ! 🙂
      C’est si gentil à toi de te dévouer pour lire cette …heu… .^^
      Perso, j’ai essayé une foi un bouquin de cette auteur et depuis nada ! Même pas pour la gloire ! 😉

      Répondre
  1. MockingJay

    J’en ai presque fait pipi a ma culotte!!!
    C’est toujours aussi magique de te lire pour ce genre de chronique!!!

    Bien évidemment je suis plus que déçue que les hamster n’ont pas été introduis dans leurs parties de jambes en l’air, mais ça a la rigueur je peux passer au dessus.

    Par contre ce qui me choque vraiment c’est que ces deux charmant jeune hommes et leur ÉNORMES kikis se soient contentés de lui offrir un hamburger et des frites. Ils auraient au moins pu ajouter un donuts ou un sunday pour rendre le marché plus équitable!

    Je vais bien entendu faire comme pour le premier tome et passer mon tour sur ce petit bijoux

    Répondre
  2. Melwasul

    ahhh lalala merci pour le fou rire ! bon par contre, j’avais lu (survolé) le premier, celui-ci hors de question de l’ouvrir …

    Répondre
  3. Lila

    je suis en cours de lecture (la moitié à peu près)
    et déjà je peux dire que si au début on dirait pretty woman , ça retombe très vite Sad
    mais ensuite j’ai une sensation de trop …tout va trop vite entre eux ( sexe, installation à deux, présentation à la famille etc.)
    et surtout trop de pathos tue le pathos
    Ce qui me dérange aussi: on ne comprend pas ( lui non plus d’ailleurs) pourquoi il flashe autant sur cette fille … ah oui et lors des scènes de soumission , il n’arrête pas de lui demander  » ça va ma belle ?? » ça casse le rythme pff et il en perd son rôle de dominant au final
    Pour le moment je ne sens pas d’amour de Bethany envers Jace Shocked (mais elle aime le jus d’orange lol )
    bon ça se laisse lire tout de même, si tout le reste est dans la même veine à mon tit avis cela ne dépassera pas les deux plumes pour moi .

    Répondre
  4. Lila

    houlà là finalement juste une plume , le pathos de dernière minute avec l’hôpital à fait chuter la note ! à la fin j’en rigolais aussi , ce qui pourtant n’était pas le but recherché par l’auteur !

    Répondre
  5. Bib HLM

    FOU RIRES INTERGALACTIQUE !
    Merci pour cette avis de lecture pas comme les autres 🙂

    Mon passage préféré : Au cours de la nuit, en plein tagada , Jace se rend compte qu’il y a trop de monde dans Bethany, il préfèrerait la garder pour lui tout seul….. tadada ….. Révélation !!!!! On le sentait venir, Ash est de trop !

    Répondre
    1. tachou

      je te remercie pour la critique, elle est très drôle.Je dois dire pour l’avoir lu, cela correspond exactement à cela. Depuis 50 nuances de gris ont retrouve beaucoup de dérivés un peu tiré par les cheveux.

      Répondre
  6. tachou

    Tu es trop drôle… Mais j’avoue pour avoir lu le livre c’est exactement ça. Tu sature un peu avec tous ces copie/collé de mauvais goût de 50 nuances de Grey. A force cela devient lassant…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *