Ecoute-moi, Willow de Nancy Herkness

Ecoute-moi, Willow

Titre : Ecoute-moi, Willow (Whisper Horse #1)
Auteur : Nancy Herkness
Éditeur : J’ai Lu pour Elle – Best Friend
Date de parution : 01 octobre 2014

Résumé

Sharon, la sympathique propriétaire des écuries Healing Springs, est persuadée qu’un cheval peut « écouter » et réconforter des êtres en difficulté. Sa théorie laisse Claire un brin sceptique. Même si cette pauvre Willow, la jument que lui destine son amie, a besoin de soins et d’attention, il semble difficile de croire qu’en retour elle réussisse à lui faire oublier son divorce et ses préoccupations familiales. Et pourtant, un lien miraculeux s’établit d’emblée entre l’animal martyrisé et la jeune femme.
Au chevet de la douce Willow, devenue son « cheval confident », Claire fait la connaissance de Tim Arbuckle, le nouveau vétérinaire. Un géant tranquille, à la solidité rassurante. Il serait si facile de tomber amoureuse… s’il n’était lui-même hanté par une noire tragédie.
Au pied des montagnes intemporelles et apaisantes de la Virginie-Occidentale, la noblesse d’un cheval maltraité servira-t-elle deux êtres blessés par la vie ?

Avis de Melwasul

note 2
Après Moonshine vendredi, c’est mon tour de vous parler de la nouvelle collection des éditions J’ai Lu avec Ecoute-moi, Willow. Déjà première remarque, la couverture et le titre ne sont pas aussi ridicule que ce « Mookie, gueule d’amour » (je vous jure, je n’en suis toujours pas remise, je glousse dès que je tombe dessus). Mais je dois avouer que j’avais un petit peu peur que ce soit un peu nunuche avant de commencer ma lecture mais au final, j’ai passé un excellent moment !

Claire a quitté New-York pour retourner dans sa petite ville natale s’occuper de sa sœur atteinte de la maladie de Lyme et de ses deux petites nièces. Mais c’est aussi pour fuir cette ville qui lui rappelle son mariage complètement raté. Bref, Claire en a gros sur la patate comme on dit par chez moi. C’est pour ça que son ami Sharon, propriétaire des écuries Healing Springs propose de lui trouver un « Whisper Horse », cheval confident en français. Autant vous dire que la Claire, ça la fait doucement rire … Jusqu’à ce qu’elle rencontre Willow, cette jument maltraitée par son ancien propriétaire et que Sharon vient juste de sauver. Finalement, elles vont se trouver l’une l’autre, Claire quelqu’un à qui tout dire, Willow enfin une personne à qui faire confiance pour remonter la pente. Mais ce qui va vraiment tout changer, c’est sa rencontre avec le Dr Tim, le vétérinaire de la ville qui s’occupe de Willow.

Tim, traumatisé par le suicide de sa femme Anaïs (oui ça m’a perturbé tout au long de ma lecture ^^), et qui espère également repartir du bon pied en s’installant dans sa ville natale. Tim qui adore l’art et qui est bien décider à acheter un des tableaux de Claire, d’une artiste célèbre qui a arrêté la peinture. Claire qui se refuse même d’imaginer le vendre. C’est ainsi qu’il invite au restaurant pour la faire flancher mais surtout pour apprendre à la connaître. Et à défaut d’un tableau, il va gagner le cœur d’une femme qui lui apprendra à aimer à nouveau (je vous rassure, cela ne va pas être sans embûches !).

J’ai beaucoup aimé les personnages, que ce soit Claire, Tim ou encore la sœur de Claire et ses enfants qui vivent une histoire bien plus difficile que ne le laisse penser le résumé et qui amène un peu d’actions. J’ai aimé l’ambiance de petite ville typique des romances américaines où finalement tout le monde connait ou a connu tout le monde et où tout se sait assez rapidement. J’ai aimé le côté nounours, tout doux du roman, un peu douillet, parfait pour la saison. J’ai également aimé l’humour bien présent, j’aurais quelque peu gloussé de manière fort discrète (comme toujours). Et le bonus, la présence des chevaux. Certes, ils ne sont pas omniprésents (et tant mieux !) mais ils apportent un petit plus fort agréable. Ils sont là, fondus dans le paysage, sans rendre la chose ridicule au possible comme pouvait le laisser penser le titre de la collection ainsi que les couvertures.

Pour conclure, je dirais que c’est une belle romance qui m’aura fait sourire, pleine de tendresse mais qui aurait parfaitement pu être publiée dans la collection promesses ! C’est tout à fait le même genre. Mais une chose est sûre, je croise les doigts pour que le tome 2 soit traduit (il nous contera l’histoire de Julia Castillo (artiste peintre du fameux tableau) et du vieil ami avocat de Claire, Tom).

Equestrement Vôtre,
Melwasul

Extraits

Il avait enfilé son jean mais ses pieds étaient nus. Les regardant, elle ne put s’empêcher de s’exclamer :
– Tu as des arches plantaires magnifiques.
Il s’esclaffa.
– Si cela t’excite, tant mieux pour moi.

P.S : Suite à cet extrait, je tiens à faire une remarque : on s’est souvent moqué de moi parce que je regarde toujours les mollets des mecs à la plage, de un, je ne suis pas la seule (Lily de HIMYM aussi) et de deux c’est toujours mieux que d’admirer des arches plantaires …

Liste de Tim – (dès qu’il aura réglé l’urgence vétérinaire qui l’a happé avant qu’il ne puisse dire au revoir) :
1 – Embrasser Claire dans la cuisine de sa sœur.
2 – Embrasser Claire dans une stalle vide.
3 – Embrasser Claire au Sportsman.
4 – Embrasser Claire dans son salon.
5 – Embrasser Claire dans sa chambre.
6 – Trouver des tas d’endroits où embrasser Claire.

P.S Bis : Comment ne pas tomber amoureuse ?

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Ecoute-moi, Willow de Nancy Herkness »

    1. Melwasul Auteur de l’article

      j’ai vraiment hâte de le lire, je suis curieuse de savoir pourquoi elle a abandonné la peinture et si c’est du même niveau que le premier moi, j’achète de suite ! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *