Easy de Tammara Webber

Easy

Titre : Easy
Auteur : Tammara Webber
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 10 septembre 2014

Résumé

L’année commence mal pour Jackie : son copain, qu’elle avait suivi à la fac, l’a plaquée, ses amis se sont détournés d’elle, et son semestre semble plus que mal parti. A priori, ça ne pouvait pas être pire, et pourtant…
Un soir un mystérieux jeune homme la tire d’un très mauvais pas. Jusqu’alors, Jackie ne l’avait jamais remarqué ; désormais, il se trouvera constamment sur son chemin. Et si la simple vue de ce garçon suffit à éveiller des images qu’elle préférerait laisser enfouies à tout jamais, sa présence silencieuse n’en aiguise pas moins sa curiosité…

Avis de Melwasul

note 4Voilà un long moment que je guettais une hypothétique traduction de ce roman dont j’entendais beaucoup parler. Et miracle, l’annonce a été faite. Mais ensuite il a encore fallu attendre de longs mois avant sa publication donc autant vous dire que j’étais morte d’impatience de le commencer. Une fois que je l’ai eu entre les mains, j’ai encore attendu quelques jours que mes copines de lecture commune, Bib, Gwenlan et Elea, se le procurent. Une fois que ce fut OKAY, je me suis lancée sans presque pas pouvoir m’arrêter (on a toutes eu le même problème, on l’a pratiquement lu d’une traite). Sauf qu’une fois le livre refermé, j’ai fait le même constat que pour Indécent : il m’a manqué quelque chose pour que ce soit un coup de cœur. J’ai passé un excellent moment, il y a vraiment de très beaux passages mais il manque le truc qui fait que ce livre sera bien plus exceptionnel que d’autres. Et j’ai quelques hypothèses sur ces manques. Mais avant toute chose, je vais d’abord parler de ce que j’ai aimé dans ce roman, de ces points forts qui font qu’il mérite largement qu’on le lise.

Et en premier lieu, ce sont les thèmes qui y sont abordés et la manière dont ils le sont. Des thèmes qui sortent un peu de l’ordinaire. Il y est question de viol, de culpabilité, de drames familiaux, de la vie étudiante et de ses démons,… Je trouve que le thème du viol y est particulièrement bien abordé même si au début j’étais choquée par la réaction de Jackie j’ai bien mieux compris où l’auteure voulait en venir en poursuivant ma lecture et quel état le message qu’elle souhaitait faire passer et en y réfléchissant bien qui dit que j’aurai agi différemment, je l’espère mais on ne peut jamais rien dire tant que l’on n’est pas concernée (et il faut espérer ne jamais l’être). J’ai également beaucoup apprécié la manière qu’elle a d’aborder l’après, la culpabilité, les accusations, parce que bien sûr, c’est une chose universellement reconnue que c’est la faute des victimes si elles se font violer … Et Tammara Webber aborde ce sujet de manière très délicate, mais elle le fait, sans hésitation et tous les personnages autour de Jackie sont un peu le reflet exact de notre société actuelle.

Pour ce qui est des drames familiaux, je ne vous en dirais pas plus pour vous laisser le suspense mais je trouve bien que ce soit le héros qui ait une histoire familiale touchante. Pour les soirées étudiantes cela montre l’envers du décor que l’on connait mais que l’on préfère oublier voir ignorer. Et encore deux sujets très bien traités.

Ses personnages secondaires : Erin la meilleure amie de Jackie qui est vraiment parfaite, à mourir de rire, pleine de volonté mais surtout, une véritable amie, qui n’hésite pas à sacrifier son bonheur pour ses convictions et son amie. Mais il y a aussi Benji, que l’on voit peu, que l’on entend peu mais qui est parfait du début à la fin, c’est un peu un rocher au milieu de la tempête pour Jackie. Il arrive par surprise puis reste quoiqu’il se passe. Puis il y a les autres qui, comme je le disais plus haut, sont le parfait reflet des étudiants de notre société actuelle : les leaders, ceux que l’on croit, les lâches, ceux qui sont transparents mais qui ont tant à offrir, …

Puis bien sûr viennent les personnages principaux, Jackie et Lucas. Jackie qui est sympathique, agréable à suivre mais ne restera pas une héroïne inoubliable, elle est un peu trop fade et manque de reliefs à mon goût. Lucas et ses 10 000 jobs sont bien plus attachants, il est extrêmement touchant. J’ai beaucoup, beaucoup aimé son personnage mais après avoir rencontré Daemon, il est vraiment un cran en dessous (il n’arrive pas à la cheville de Cam !). J’aime son comportement face à Jackie même si j’aurais préféré qu’il se dévoile un peu plus tôt mais après ça ajoute une petite note de mystère bien agréable (enfin, mystère façon de parler, parce qu’on devine vraiment de suite ^^). Un Lucas vraiment craquant mais à qui il manque un petit grain de folie pour qu’il soit parfaitement à mon goût. Mais j’ai aimé nos deux héros ensembles, j’ai aimé les voir s’échanger des petits textos, j’ai aimé leurs silences, j’ai aimé les échanges de mails entre Landon, ce garçon mystérieux dont on ne sait presque rien, j’ai aimé les dialogues, les échanges mais il y a un mais (et non pas maïs comme veut absolument me le faire écrire mon traitement de texte !).

Il m’a manqué quelque chose pour que ce soit un coup de cœur et ce quelque chose ce sont des émotions. Elles y sont mais bien trop superficielles, je n’ai pas vraiment eu de papillons dans le ventre ou le cœur brisé, je n’ai presque rien ressenti. J’ai pris plaisir à ma lecture, je voulais vite savoir le dénouement mais je n’ai pas tremblé pour autant ni souri naïvement.

Facilement Vôtre,
Melwasul

P.S : Est-ce que quelqu’un à une idée de pourquoi cette phrase sur le livre : « Les promesses sont faites pour être brisées… » ? Parce qu’avec les filles on y a longuement réfléchi mais on ne trouve pas (j’ai émis l’hypothèse de la promesse faîte au prof de ne plus se revoir sauf que je crois qu’ils ne promettent rien, nan ?). En tout cas, merci à celui ou celle qui éclairera notre lanterne !

P.S Bis : dans le cadre du challenge YA Book Trip, arrêt en Virgine (je vous raconte même pas la prise de tête avec les filles pour trouver dans quel état se déroulait le roman, on en est arrivé à la Virginie mais ce n’est que supposition.

Young Adult Book Trip

La chronique de Bib: à venir
La chronique de Gwenlan

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

7 réflexions au sujet de « Easy de Tammara Webber »

  1. Moonshine

    J’ai vraiment aimé ce livre. Comme toi, ce n’est pas un coup de cœur. Mais l’histoire se laisse lire et les personnages sont poignants et émouvants.

    Pour ma part, j’ai vraiment adoré le personnage de Lucas même si parfois il est peu crédible. Nan mais sérieux, ce mec est un super héros. Peut-on me dire comment dans une journée de 24h, il peut avoir autant de job à son actif. Ou soit les heures ne s’écoulent pas comme chez nous dans ce roman.

    L’auteur aborde des sujets difficiles et tragiques mais sans tomber non plus dans le pathos. Et j’ai vraiment apprécié sa vision.

    Pour moi la phrase : « Les promesses sont faites pour être brisées… » Me ferait penser à une pensée de Lucas. Ce personnage s’est promis de ne pas tomber amoureux, de ne pas ressentir l’amour qu’il existait entre ses parents. Et il a fallu l’apparition d’ une étudiante pour tout changer. Un peu dans le style de la première rencontre de ses parents.

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      ah merci Moon pour l’explication qui me plaît bien ! C’est vrai que Lucas ets très attachant et change par rapport aux héros habituels et ça m’a beaucoup plus. De toute manière j’ai passé un très bon moment mais il m’a manqué un petit quelque chose, l’auteure a pas réussi à me faire ressentir les émotions de ses personnages la plupart du temps, ce qui est mon seul regret 🙂

      Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Merci j’ai vraiment essayé dans dévoiler le moins possible mais ce fut fort difficile et j’espère avoir été à la hauteur ^^

      Répondre
  2. topobiblioteca

    Je pense le lire mais ce qui me fait peur c’est lorsque tu dis que les émotions sont peu développés, et c’est ce que je trouve dommage avec le NA. Un genre basé quand même essentiellement sur les émotions…

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Après pour d’autres c’est un vrai coup de coeur qui les a fait trembler, cela dépend peut-être de la sensibilité des personnes, des réactions face au style d’écriture,… Mais rien que pour les thèmes aborder, il vaut le détour à mon avis 😉

      Répondre
      1. Moonshine

        Il m’en manque un tout petit peu pour que ce soit un coup de cœur. Mais pour sur, je le relirai avec plaisir. Je fonds pour la personnalité de Lucas et son côté bohème et artiste.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *