Le peuple de l’ombre de Meagan Spooner

couv le peuple de l'ombre

Titre : Le peuple de l’ombre (Syrli #2)
Auteur : Meagan Spooner
Éditeur : Milan – Macadam
Date de parution : 08 janvier  2014

Résumé

Après avoir quitté le bois de fer à l’issue d’une bataille homérique qui clôt le tome 1, Syrli et son ami Loren atteignent une nouvelle ville. Recueillis par ses habitants, très hospitaliers, les deux amis déchantent vite. Leurs hôtes ne sont autres que des hommes-ombres : le jour, ils prennent apparence humaine ; la nuit, ils deviennent des bêtes féroces. Contraints de fuir de nouveau, Syrli et Loren se réfugient sous terre.

Avis de Mockingjay

note 4.5Un immense merci aux éditions Milan et notamment à la collection Macadam pour ce merveilleux cadeau de Noël ! J’ai essayé de le faire durer autant que possible, malheureusement l’histoire est tellement addictive que le livre n’a fait que quelques heures.
Souvenez-vous du premier tome : Syrli

L’histoire

Nous retrouvons Syrli quelques semaines après avoir quitté la forêt de fer, accompagnée de Tanzy et de l’inimitable Nixe. Elle est à la recherche de son frère et ne laissera personne la détourner de son but.

Alors qu’ils tombent sur les ruines d’une ville quelconque, nos trois camarades vont se faire attaquer par les «hommes-ombres». Syrli sur le point de se faire dévorer va être sauvée par son héros de toujours Oren. Leurs retrouvailles, ne vont pas se dérouler dans les meilleures conditions qui soient, vu qu’ils vont se faire arrêter par Les Aigles. Les forces de l’ordre de Léthé une cité souterraine peuplée de milliers d’individus, très semblable (et pourtant tellement différente) de la ville natale de notre héroïne. Les renouvelables (ceux dont la magie ne disparait jamais) sont traqués afin de fournir à la ville l’énergie nécessaire pour son bon fonctionnement, ce qui les a poussés à se rebeller.

Même s’ils reconnaissent que Prométhée a sauvé la vie de beaucoup de monde, ils trouvent que le pris à payer est trop élevé. Syrli et Oren vont donc rejoindre les rangs de la résistance et découvrir que Basil, le frère ainé de Syrli et ben passé par ici et qu’en plus lui aussi avait une mission : débarrasser la ville de Prométhée.
Syrli qui pour accomplir la tache que son frère n’a jamais pu finir va une fois de plus accepter de mettre ses pouvoirs à dispositions, et risque amèrement le regretter.

Les personnages

Syrli, j’ai envie de dire OMG !! Quelle évolution, c’est impressionnant. Elle était déjà forte, téméraire et rusée dans le premier livre, mais là, elle atteint des sommets. Je crois que c’est la seule héroïne que je connaisse qui fasse passer sa raison avant son cœur.
Même si elle souffre atrocement des décisions qu’elle doit prendre, elle s’y tient et fait ce qui a de plus raisonnable. Elle semble plus froide et déterminée que jamais, et de ce fait apparait beaucoup plus antipathique. Il y a aussi son pouvoir, en sauvant la forêt de fer de gloriette et ses soldats, elle a du absorber une énorme quantité de magie, résultat, elle y est dépendante. Le besoin d’aspirer la magie des autres est de plus en plus fort et elle doit continuellement luter pour se contrôler. Elle va s’isoler, et le moins que l’on puisse dire c’est que ses pensées ne sont pas très joyeuses.

Oren est beaucoup moins présent dans ce tome, et curieusement, ça ne m’a pas dérangé tant que ça. Syrli est en mission, pas le temps pour les câlins et les mots doux, ils auront tout le temps pour ça, une fois leurs ennemis vaincus.

Que dire de Basil, le grand frère bien aimé que certaines attendaient avec impatience ?
Personnellement je n’en faisais pas partie. Désolée Melwasul et Penny, mais dorénavant vous saurez que mon instinct ne me trompe jamais. Je n’en dirais pas plus, mais encore une fois, j’avais raison. Mouhahahaha !

Puis vient Prométhée, le grand méchant de ce tome, il est un peu comme Gloriette (l’ennemi du premier tome, dont on ne parle a aucun moment dans cette suite) mais version masculine, un peu plus odieux mais surtout beaucoup plus lâche !

Mon avis

Je vais commencer par le négatif.
Premièrement quand vous attaquerez cette suite, retenez bien ceci :
Sur le coup je me suis dit «ben mince, qu’est-ce qui se passe, je ne comprends pas. Je perds la tête où je confonds avec un autre livre ? La fin du T1 ne laissait pas présager un début de T2 de ce genre.» Donc, si vous ne comprenez rien au premier chapitre, c’est normal, ça s’éclaircira dès les premières lignes du deuxième.

Deuxièmement, je n’ai vraiment pas compris la réaction de Syrli face à Oren. Jamais je n’aurai imaginé qu’elle puisse autant lui en vouloir ni avoir peur de lui. Ça m’a ennuyé parce que j’adore Oren, mais comme je l’ai dit plus haut, elle écoute sa tête et non son cœur.

Ensuite, et je crois que se sera la dernière chose négative que j’aurai à dire, l’identité de Prométhée, je l’ai deviné quasi instantanément, dès l’instant où la résistance donne le journal à Syrli, j’ai su qui il était. C’était évident, et je trouve ça dommage.

Maintenant que je vous ai dit tout le mal que je pensais de ce livre, laissez-moi vous montrer que ces quelques défauts sont relégués au second plan tellement les choses positives sont plus nombreuses.

Pour commencer, ne vous imaginez pas que le prénom Prométhée a été choisi au hasard ! L’auteure a réussi à introduire ce mythe de façon détaillée et fidèle, et en plus elle l’a fait d’une manière vraiment intelligente. Chapeau ! Moi qui suis une grande amatrice de mythologie grecque j’en ai été ravie.

Ensuite il y a ce rythme que nous impose l’auteure, que c’est bon, mais que c’est bon !
On ne s’ennuie pas une seule seconde. À chaque fois que nos héros parviennent à sauver leur peau, ou réussir à se sauver in extremis de je ne sais qu’elle situation, un autre problème leur tombe sur les bras. C’est bourré d’action et j’adore ça.

Comme pour le premier tome, certains passages trainent un peu en longueur, mais vu la complexité de l’univers créé par l’auteure, je pense sincèrement que c’est une nécessité.
Ce n’est pas une ville et quelques habitants que Mme Spooner a imaginé. Non, c’est tout un monde. Un monde riche et complexe, un monde fascinant et changeant. Alors les détails et les descriptions sont nécessaires.

Il y a aussi la façon dont l’auteure à repensé «la magie». Ici il ne s’agit pas de lancer des sorts ou fabriquer des potions. Au contraire la magie est une sorte d’énergie, une matière que certains ne peuvent même pas ressentir, alors que d’autres peuvent l’utiliser pour en faire ce qu’ils veulent. Elle est indispensable à la survie de chaque personne peuplant cette terre tout en étant leur plus grande source de conflit.

Puis il y a une chose qui mérite d’être dite !
Dans toutes (et je dis bien toutes !!) les séries de ce genre, on a le sempiternel et oh combien agaçant triangle amoureux.
T1 : L’héroïne tombe folle amoureuse de son héros (et nous avec)
T2 : mince tome intermédiaire qui sert le plus souvent à lier un début accrocheur et une fin en apothéose, il ne faut pas trop d’action. Qu’est ce qu’on pourrait bien faire pour occuper le lecteur ? Oh je sais, on va faire apparaitre un nouveau personnage, ou donner plus d’importance à un existant déjà, on va lui faire sauver la vie de l’héroïne, histoire qu’elle craque un peu pour lui. Pas beaucoup juste de quoi séparer le couple adoré un certain laps de temps.
T3 : Bon maintenant que nos deux héros sont sur le pont de mourir (mais ils survivent ! Pas de panique), il serait peut-être temps de faire mourir le gland du T2 pour les rabibocher et les faire s’aimer à tout jamais.
Ce schéma-là m’exaspère à un point !!

Et bien je dis MERCI Mme SPOONER, de nous avoir préservés de cette calamité !
Une suite aussi riche en action et révélations que le premier (peut-être même plus), et en plus sans le fameux triangle amoureux, que dire à part Alléluia !

Ça me fait penser à Divergent, bien que totalement différentes, ces séries ont un point en commun.
On y va crescendo, plus les pages défilent et meilleures elles deviennent (j’ai l’impression de parler comme Maitre Yoda ).

Vous l’aurez compris, j’ai adoré (plus que le premier, c’est pour dire !).
J’en veux encore !! Vu l’évolution de l’intrique et des personnages, vu le renouvellement des lieux et des personnages secondaires, je n’ose même pas imaginer comment tout cela va se finir, mais une chose est sure j’ai hâte e le découvrir

Extraits

«- Tu as eu l’occasion de te débarrasser de moi, me rappela Oren, je t’avais demandé de me tuer.
– Le fait que je ne sois pas capable de te trancher la gorge, ne veut pas dire que je suis contente de te voir.»

«- Tu parles toujours trop, dit-il d’un ton las, se rapprochant encore de manière à pouvoir me caresser avec le pousse une petite cicatrice qui me barrait la pommette. Et tu ne comprends rien à rien.
C’est grâce à toi espèce d’idiote. Cet endroit n’a aucune importance. C’est juste celui où tu es. Si je me contrôle, c’est que je me bats pour ça. Pour être sûr de ne pas te faire de mal. Si je suis heureux ici, c’est que je t’ai vu renaitre dans la peau d’une guerrière. C’est toi, Syrli. Ça n’a rien à voir avec l’endroit, sauf si c’est l’endroit ou tu es.»

Bonne et heureuse année.

MockingJay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

8 réflexions au sujet de « Le peuple de l’ombre de Meagan Spooner »

  1. Melwasul

    non mais c’est affreux !! j’ai trop hâte de le lire moi !!! :'(

    et pour Prométhée j’espère que ce n’est pas qui je pense 🙁

    Répondre
  2. Melliane

    c’est drôle le roman ne me dit rien du tout, je ne connais pas la série pourtant ça a l’air bien sympa. Il va falloir que je regarde le tome 1.

    Répondre
    1. MockingJay

      Oh oui, je pense que ca pourrait te plaire.

      je me répète, mais l’univers est incroyablement riche, les personnages, vraiment attachants, et l’intrigue originale et bien ficelée.

      Répondre
  3. Vankrok

    Encore 5 jours avant la sortie 🙁 ça va être dur d’attendre après avoir lu ton avis !!!!! Et donc , nous allons être déçues par Basil ??????? Non !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 🙁 Je repasserai par là après lecture !!!!! 😉

    Répondre
  4. mathilde

    j’ai vraiment hâte de le lire j’ai beaucoup aimé les chose qui sont dites car ça donne encore plus envie de lire se livre merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *