Discrétion assurée de Sarah MacLean

Discrétion assurée

Titre : Discrétion assurée (Le cercle des canailles #4)
Auteur : Sarah MacLean
Éditeur : J’ai Lu pour Elle – Aventures & Passions
Date de parution : 16 septembre 2015

Résumé

ATTENTION SPOILER

Spoiler SelectVoir

Avis de Melwasul

note 4

Enfin je vous parle de ce quatrième tome qui était tant attendu. Surtout après la méga giga révélation à la fin du troisième, Le paria, qui m’avait laissée complètement scotchée ! Du coup, si vous n’avez pas encore lu ce troisième tome je vous conseille très vivement de ne pas poursuivre la lecture de cette chronique sous peine de rater la révélation du siècle !

Ce que je vais dire est triste mais j’ai été un tout petit peu déçue par ce dernier tome. Attention, il est encore excellent. Mais j’ai tellement sur-adoré le troisième (qui est pour moi le meilleur des meilleurs des quatre) que la barre était très haute (surtout avec cette fameuse révélation) et que je l’ai trouvé un ton en dessous (surtout que les révélations mettent vraiment trop de temps à arriver à mon goût).

Mais revenons-en à cette fameuse révélation (dernière chance de fermer cette page avant d’être spoilé) et à l’histoire de Chase, le fondateur du club le plus célèbre de Londres et quatrième larron du cercle des Canailles. Ou peut-être devrais-je aussi l’appeler Georgiana, fille et sœur de Duc. SURPRISE ! Celle-là, vraiment je ne l’avais pas vu venir (et je pense que c’est aussi le cas de nombreux lecteurs).

Georgiana qui suite à un affreux scandale s’est faite oublier de la haute société londonienne en a profité pour devenir une femme libre en se travestissant en homme à l’immense pouvoir (et en sauvant au passage nos héros des précédents tomes). Et sous cette apparence, elle détient un pouvoir inimaginable sur tous ces membres de l’aristocratie, qui s’étaient empressés de l’en bannir, connaissant le moindre de leurs secrets. On peut dire que la roue a bien tourné !

Sauf qu’à un moment donné, pour des raisons personnelles (et essentielles), Georgiana doit réintégrer ce monde qu’elle a fui avec le plus grand plaisir finalement. Le réintégrer, mais aussi, restaurer sa réputation, si possible en faisant un mariage avantageux. Et tout cela évidement sans pouvoir utiliser le pouvoir quel a acquis au cours des années passées dans l’ombre.

Et pour se faire, elle va finir par passer un accord avec Duncan West qui a bâti sa fortune grâce à la presse. Il est propriétaire de presque tous les journaux à la mode et se révèle être un journaliste au sens de l’observation et de la déduction presque digne de Sherlock. Rien ne lui échappe et il sent bien que la belle Georgiana cache quelques secrets. S’il en découvre un, il va clairement patiner pour le second, celui dont on attend le plus qu’il mette le doigt dessus, redoutant le désastre que cela peut potentiellement engendrer et impatient du changement de relation que cela va occasionner.

Sauf que voilà, cette révélation a été beaucoup, beaucoup trop longue à arriver. Dans les derniers chapitres et ce secret caché a vraiment fait de l’ombre à l’histoire pour moi. Et ce secret s’est finalement réglé trop « facilement » entre nos deux héros. Punaise j’ai tellement attendu et finalement je me suis dit enfin mais tout ça pour ça.

Bon après je fais ma difficile, je l’avoue. Parce que l’histoire est vraiment délicieuse, l’intrigue parfaitement bien menée. J’ai adoré les personnages, retrouver les « anciens », les voir tenter de protéger Georgiana bien malgré elle (et c’est compliqué pour eux parce qu’elle ne leur facilite vraiment pas la tâche). J’ai encore passé un excellent moment mais voilà, vous commencez à me connaître, je suis plutôt tatillonne et j’attendais autre chose. Quoi je ne sais pas (enfin si, une grande révélation plus rapide pour mieux voir Duncan et Georgiana se construire) mais en tout cas, quelque chose qui m’emporte plus encore que le troisième (je me répète mais la barre était très haute).

C’est donc une semi-déception mais un tome qui clôt très bien la série (j’ai adoré l’épilogue) et avec lequel je me suis régalée. J’espère en tout cas que les éditions vont continuer à traduire Sarah MacClean parce que je suis impatiente de retrouver sa plume drôle, légère et entraînante !

Secrètement Vôtre,

Melwasul

logo-jai-lu

Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

4 réflexions au sujet de « Discrétion assurée de Sarah MacLean »

  1. Okapet'

    J’ai lu ce livre à sa sortie en VO, et j’avoue que ce n’est vraiment pas celui des 4 qui m’a le plus marqué. Je n’arrive même plus à me souvenir comment ça se fini ! (alors que je m’étais vraiment régaler des précédents…)
    Je vais être obligée de TOUS les relire du coup =P

    Pour ce qui est de THE big revelation, j’avoue que certains passages m’avaient mis la puce à l’oreille dans le 3, mais rien de bien concret… jusqu’au final !

    En tout cas, je conseille vraiment cette série, elle est dans mon top des A&P =D

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Mouahahahah la bonne excuse ! Il est vrai que c’est une de mes préférées du genre même si le reste est tellement au dessus du lot (après je devrais relire les deux premiers pour vraiment comparer).

      Répondre
  2. Marie S.

    Je n’ai pas trouvé le premier tome de la série exceptionnel. Quant au deuxième, j’ai commencé à le lire il y a une semaine sans dépasser le 3ème chapitre… Par contre, le troisième me fait très envie !

    Pour la petite histoire, je me suis spoilée LA révélation de ce quatrième tome cet été, en me promenant dans les rayons d’une librairie anglaise : la maison d’édition anglaise a choisi pour couverture une femme habillée en homme… :'(

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      C’est marrant parce que d’après ce que je lis la majorité des lecteurs a préféré le 1 et le 2 alors que j’en garde un bon souvenir mais pas exceptionnel alors que le 3 ça a vraiment été un énorme coup de coeur ! Par contre trop nul pour la révélation, ils sont un peu boulets parfois …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *