Désir Ardent de Beverley Kendall

couv désir ardant

Titre : Désir Ardent (Les séducteurs #2)
Auteur : Beverley Kendall
Éditeur : Milady Romance – Pemberley
Date de parution : 21 février 2014

Résumé

Lady Amelia Bertram a beau être connue comme la beauté la plus effrontée de la haute société, elle se scandalise elle-même lorsqu’elle dénigre les performances sexuelles de Thomas Armstrong, un célibataire très en vue, au beau milieu d’une salle de bal pleine à craquer. Mis au défi, le jeune homme n’a qu’une hâte : prouver à la jeune femme qu’elle a été mal renseignée. Il propose à son père d’emmener l’insolente dans sa demeure à la campagne, afin de lui donner, sous la surveillance d’un chaperon, quelques leçons de savoir-vivre. Le père d’Amelia cherchait justement un bon parti susceptible de prendre sa fille en charge pendant son absence

Avis de Melwasul

note 4.5Il y a quelques mois, je vous parlais du premier tome de cette série : Duel Ardent. Premier tome que j’avais apprécié en vous assurant que la suite promettait d’être encore meilleure. Et j’en ai eu la confirmation avec ce deuxième tome (quand je vous dis que j’ai toujours raison… ^^). J’ai gloussé comme c’est pas permis, j’ai adoré Thomas et j’ai encore plus adoré Amelia.

Pour rendre service à un vieil ami, Thomas accepte de prendre sous sa protection la famille de celui-ci, Lady Amelia. Jusqu’ici rien de très grave. Sauf que :

  • Ils se sont déjà rencontrés et ce fut assez épique.
  • Thomas préfèrerait être présenté à la guillotine ou à la corde plutôt que de veiller sur elle.
  • Amélia n’a pas eu son mot à dire : le couvent ou travailler (en tant que secrétaire) pour Thomas. Elle a donc choisit l’enfer sur Terre (Thomas).
  • Amélia n’est pas contente du tout et ça, ça sent les ennuis
  • « Qui aime bien, châtie bien ».

— Elle n’est pas contente, conclut le perspicace Harry après la sortie de sa fille.
— C’est à cela que servent les punitions. Elles ne sont pas censées faire plaisir, répondit sèchement Thomas en haussant les épaules avec désinvolture.
— Oui, mais quand Amelia n’est pas contente, son entourage ne l’est pas non plus.
Et vous avez là, les cinq ingrédients essentiels à votre histoire. Cinq ingrédients pour une recette explosive et à mourir de rire !

Vous vous en doutez sans doute, mais ces cinq ingrédients vont vous offrir des répliques tordantes, des scènes hilarantes, des glousseries à foison ! Nous avons là un duo explosif. Alors oui, l’histoire en elle-même reste assez basique mais elle fonctionne à 200%, du coup, ça ne me dérange absolument pas.

De prime abord, on pourrait penser en commençant notre lecture qu’Amelia est une petite fille à papa pourrie gâtée un peu pimbêche mais on change rapidement d’avis (sauf pour le côté pimbêche peut-être bien :D). Au contraire, elle n’a pas eu l’enfance rose que l’on pourrait croire et sait reconnaître ses erreurs. Mais ce que j’ai adoré chez elle, c’est sa langue acérée et sa répartie d’enfer. Vraiment parfois c’est plus fort qu’elle et cela fuse tout seul, et moi, j’adore ça !

De l’autre côté, nous avons l’inébranlable et inflexible Thomas. Inébranlable, inflexible, ce n’est plus si sûr dès qu’Amelia est dans la même pièce que lui. Thomas qui va petit à petit succomber au charme de la petite morveuse comme il aime l’appeler. Et Thomas qui ne va pas rester sans rien faire face aux petits(grosses) piques incessantes. Lui aussi il a de la répartie !

On retrouve avec plaisir la sœur de Thomas et son mari (un deux meilleurs amis de son frère), héros du premier tome. Des héros toujours aussi drôles et qui ne vont pas pouvoir s’empêcher de mettre leur nez dans les affaires du futur couple. Mais surtout j’ai adoré retrouver le troisième compère, meilleur ami de Thomas, Lord Alex. J’espère vraiment que le troisième tome nous contera son histoire que j’attends avec impatience. Je sens que ce sera mon séducteur préféré !

Finalement, Beverley Kendall m’a encore enchantée et fait passer un très bon moment. Peut-être n’y a-t-il pas énormément de suspense, peut-être que l’histoire est basique mais moi j’ai adoré les personnages, j’ai ri comme j’aime rire, je n’ai pas vu les pages passer, elles ont filé à toute vitesse, je ne me suis pas ennuyée un seul instant et ça c’est la preuve qu’un livre est bon, que j’ai passé un excellent moment.

J’avais prédit le meilleur pour la suite, je ne me suis pas trompée. Maintenant, j’ai vraiment hâte de lire un troisième tome sur un certain Lord Alex (j’en piaffe d’impatience ! 😀 ).

Séductricement Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *