De tout mon être d’Abbi Glines

De tout mon être

Titre : De tout mon être (Désir fatal #1 / Rosemary Beach #1)
Auteur : Abbi Glines
Éditeur : J’ai Lu – Passion Intense
Date de parution : 21 janvier 2015

Résumé

À dix-neuf ans, suite au décès de sa mère, Blaire quitte son Alabama natale pour trouver asile chez son père en Floride. Arrivée devant la luxueuse demeure, elle apprend que ce dernier est parti à Paris avec sa nouvelle femme, sans même lui avoir laissé le moindre mot. Et quelle n’est pas sa surprise de découvrir que la maison familiale est, en leur absence, devenue le lieu de toutes les soirées huppées du quartier ! À leur tête : Rush, vingt-quatre ans, adulé de tous, terriblement sexy… et son désormais demi-frère ! À l’approche de l’été, qu’elle va devoir passer seule avec lui, Blaire résistera-t-elle à la plus divine des tentations ?

Avis de Melwasul

lep-note-plume-4

Après le tome 1 de la série Perfection d’Abbi Glines (qui est en réalité le tome 5 de la série Rosemary Beach), je vous parle aujourd’hui du premier tome d’une nouvelle série de l’auteure : Désir fatal (tome 1 qui est en réalité aussi le tome 1 de la série Rosemary Beach)(vous vous rappelez ? c’est la série partagée en sous-séries éditée par différentes maisons en France, pour vous y retrouver, c’est par ici). J’avais moyennement apprécié Dangerous Perfection et du coup je ne m’attendais pas à grand-chose avec celui-ci. Et je dois dire que je l’ai plus apprécié.

D’abord dans le texte, que j’ai trouvé moins vulgaire, moins pénible à lire. Et ça je pense que cela vient de la traduction française (s’il y a des lectrices VO par ici peut-être le confirmeront-elles). Enfin, on va dire que ça ne m’a pas trop étonné, les traductions de chez J’ai Lu sont en général de grandes qualités d’après moi, on tombe rarement dans le vulgaire ridicule … Mais j’ai aussi bien plus apprécié les personnages de Rush et Blaire.

Alors soyons honnêtes, ce n’est pas non plus extraordinaire (pour le moment j’ai du mal à comprendre toutes les louanges faîtes à cette série). Cela se laisse lire avec plaisir (d’ailleurs, ça se lit plutôt très vite)(je ne suis pas sûre ici que cela soit un bon signe)(je pense qu’on aurait facilement pu réduire le nombre de tomes pour faire des « one-shot » par couple au lieu de 2/3/4 romans pour un couple)(en fait, ça me gonfle à force de suivre le même couple sur plusieurs tomes, cela devient lassant)(*money-money*)(enfin bref). Donc je disais que cela se laisse lire, on sourit par moment mais si cela fait passer le temps, en revanche cela ne nous transporte pas non plus.

Donc niveau personnage, je dois dire que j’ai bien plus apprécié Rush que Woods (bon c’était pas difficile, Woods dans le genre moi Tarzan toi Jane m’avait vraiment tapée sur les nerfs)(même si Rush est aussi un peu du même genre, on va dire qu’il s’améliore plus vite et devient à peu près normal)(autant que possible dans ce genre de livre…). Alors même si dans le genre beau gosse riche un peu beaucoup imbu de lui-même et carrément tête à claques au début du roman, il a aussi ce côté mauvais garçon aux tatouages grâce à son papa rockeur et quand c’est cette face de lui et son côté protecteur, garçon fou amoureux qui ressort nous ne pouvons que succomber.

Blaire aussi est un personnage plus fort que Della. Elle est courageuse, elle a du culot, elle est capable de se prendre en main et de se défendre toute seule. Mais avec son passé, son histoire douloureuse, elle va avoir besoin aussi, comme tout le monde à un moment donné, de se reposer sur quelqu’un. Et ce quelqu’un ne va pas être son père le gros *!$€@# comme elle l’espérait enfin mais sur Rush. En tout cas, son personnage est assez agréable même si un peu naïve quand même pour vraiment me convaincre.

Mais le point fort du livre, c’est sa fin. Et quelle fin ! Non mais c’est juste vraiment trop pas sympa de s’arrêter comme, avec ce retournement de situation qui donne envie de dévorer rapidement la suite et savoir ce qu’il va se passer. Alors certes, je me doutais qu’il y avait quelque chose de louche et que c’était trop beau pour être vrai mais je ne pensais pas que l’auteure finirait son livre à ce moment-là et comme ça (après vous me direz, niveau ventes, c’est juste parfait, comment ne pas avoir envie de craquer pour le suivant ?).

Pour ce qui est du fait d’avoir lu le tome 5 en premier, cela n’est pas bien grave même si du coup je trouve les personnages secondaires sont mieux présentés ici. Mais le principale, c’est que cela ne gâche pas l’histoire de Rush et Blaire (on s’est très bien qu’il y ait tome 5 ou pas qu’au final ils finiront ensembles donc bon)(en plus, on nous parle pas beaucoup d’eux dans Dangerous Perfection). Et on a une autre vision de Woods d’ailleurs qui est la bienvenue. Par contre depuis que je l’ai lu (oui je suis à la bourre dans mes chroniques, je l’ai fini il y a une semaine), j’ai lu aussi Simple Perfection (Tome 5/Tome 2) dont je vous parle bientôt, et là par contre je suis dégoûtée parce qu’il passe un évènement (ne concernant pas Rush et Blaire) mais qui je suis sûre va un peu me gâcher les tomes 2/3/4 mais je vous en reparle ;).

Curieusement Vôtre,
Melwasul

P.S : Dans le cadre de mon challenge YA/NA Book Trip arrêt en Floride, état déjà visité avec La face cachée de Margo de John Green.

Young Adult Book Trip

logo-jai-lu
Lien J’ai Lu pour Elle

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *