Dangerous Perfection d’Abbi Glines

Dangerous Perfection

Titre : Dangerous Perfection (Perfection #1 / Rosemary Beach #5)
Auteur : Abbi Glines
Éditeur : JC Lattès – &moi
Date de parution : 14 janvier 2015

Résumé

Décidée à se libérer de son douloureux passé et de vivre enfin sa vie, Della entreprend un road-trip en solitaire. De passage en Floride, elle croise sur sa route le beau Woods. S’ensuit une nuit passionnée, une nuit qu’ils avaient prévue sans lendemain.

Mais un coup du destin les réunit de nouveau quelques mois plus tard. Sauf que Woods doit se marier avec une riche héritière et que Della est encore trop fragile pour s’engager dans une relation. Pourtant, face à l’ampleur de leurs sentiments, il leur est difficile de garder leurs distances…

Avis de Melwasul

lep-note-plume-4

Aujourd’hui, je vous parle du premier livre d’une toute nouvelle collection : &moi aux éditions Jean-Claude Lattès. D’abord deux mots sur &moi. C’est donc une nouvelle collection (je me répète) qui sera centrée sur les romans New-Adult (youpi !) avec au programme pour le moment des romans que j’attends avec impatience en plus de cette série d’Abbi Glines dont je vous reparle un peu plus tard. Au programme sont prévus pour le moment : la série Perfection d’Abbi Glines (2 tomes, puis la série Chance qui lui fait suite (2 tomes), la série Stage Dive de Kylie Scott (j’ai vraiment hâte !)(4 tomes) et la série Virgin et Bitch (tout un programme) de Radhika Sanghani (que je ne connais pas)(2 tomes). Un programme alléchant avec des couvertures modernes et sexy sans être vulgaire. Ça part plutôt pas mal du tout !

Maintenant venons-en à cette série Perfection. Et c’est là qu’il faut vous accrocher et suivre (en fait, ce n’est pas trop compliqué). Perfection est en réalité une série dans une série. La série d’origine étant Rosemary Beach, puis à l’intérieur vient s’y greffer 3 « mini-séries » si on peut appeler ça comme ça. Là où ça se complique vraiment c’est qu’en France les droits ont été achetés par plusieurs éditeurs. Voici donc une petite récap’ avec l’ordre de l’auteure :

  1. De tout mon être (Désir Fatal / Too Far #1) chez J’ai Lu le 21 janvier 2015.
  2. Never Too Far (Désir Fatal / Too Far #2) chez J’ai Lu le ?
  3. Forever Too Far (Désir Fatal / Too Far #3) chez J’ai Lu le ?
  4. Rush Too Far (Désir Fatal / Too Far #4) chez J’ai Lu le ?
  5. Dangerous Perfection (Perfection #1) chez Lattès le 14 janvier 2015.
  6. Simple Perfection (Perfection #2) chez Lattès le 4 février 2015.
  7. Take a Chance (Chance #1) chez Lattès en mai 2015.
  8. One More Chance (Chance #2) chez Lattès en juin 2015.
  9. You Were Mine (Rosemary Beach #9)
  10. Kiro’s Emily (Rosemary Beach #10)
  11. When I’m Gone (Mase #1)
  12. When You’re Back (Mase #2)

Alors pas d’inquiétude, chaque « mini-série » est consacrée à un couple différent donc elles peuvent se lire de manière indépendante. Maintenant que cette petite mise au point a été faite, passons au livre lui-même.

Tout commence quand Della décide d’entreprendre un road-trip pour essayer d’oublier son passé, de se prendre en main et de se débrouiller pour la première fois de sa vie toute seule. C’est ainsi qu’au volant de la voiture de sa meilleure amie, elle arrive à Rosemary Beach et que, moins de 5 heures après son départ, elle est obligée de demander de l’aide : elle ne sait pas comment faire le plein de la voiture (nunuche bonjour). Heureusement pour elle, le beau Woods se trouve dans la même station essence et lui propose son aide. Ainsi que d’aller diner quelque part dans le but de la mettre dans son lit cette nuit. Et c’est mission accomplie. Je suppose que vous voyez de suite ce qui m’a énervée …

Il est quand même charmant: avant de l’abandonner dans la chambre de l’hôtel pendant qu’elle dort, il lui ramène sa voiture et ses valises … Il disparaît et Della reprend sa route. Vous imaginez quel est le deuxième point qui m’a énervée …

Mais après quelques mésaventures, quatre mois plus tard, sur conseil d’un nouvel ami, Della retourne emménager quelque temps à Rosemary Beach avec en plus un possible travail à la clé grâce à un ami d’un cousin qui est aussi un ami qui pourra très certainement l’embaucher comme serveuse. Sauf que son nouveau patron se trouve être … (allez, c’est facile à deviner)… Woods ! Et vous devinez ce qui se passe dès le soir même … Nouveau grincement de dents.

Mais attendez la meilleure, entre-temps, Woods se fiance avec une autre ! Oui oui, je ne blague pas. Là c’est même plus du grincement de dents, c’est de l’envie de meurtre. Un mariage arrangé par son père et son futur beau-père. Parce qu’il faut savoir que Woods est carriériste et qu’il s’allonge devant son cruel papa. Enfin, ça c’était avant, heureusement. Mais je n’en dirai pas plus.

Alors je critique beaucoup parce que pour moi la conversation est plus importante que la coucherie et que là c’est un peu en sens inverse au début mais j’ai quand même passé un bon quand j’y réfléchis. J’ai levé les yeux au ciel un certain nombre de fois, j’ai eu envie de taper les personnages à d’autres moments, mais j’ai aussi souri et été attendrie devant certains passages.

Della est vraiment un personnage intéressant même si je suis loin d’être en accord avec tous ses actes en début de livre. On a souvent des personnages torturés, au passé difficile mais je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà rencontré ce type de passé dans mes lectures. Alors on devine un peu ce qui a pu arriver au fil des pages mais on est quand même loin de tout savoir et tout comprendre avant les grandes révélations. Des révélations qui peuvent expliquer son attitude à certains moments. Je l’ai trouvée vraiment touchante et finalement on se dit qu’elle ne s’en sort pas si mal, il lui manque juste un peu de caractère, de confiance en elle à mon goût. Choses que j’aimerais beaucoup voir dans le tome 2.

Pour Woods, ça m’est difficile d’en parler. Il a un comportement de vrai bouffon à jouer sur les deux tableaux et on peut comprendre la pression qu’il a sur les épaules mais on a envie de lui crier de se rebeller quand on voit la peine qu’il fait à Della. On a envie de le secouer dans tous les sens pour qu’il dise enfin ce qu’il pense à son père et qu’il oublie un peu l’argent, le pouvoir qu’il attend alors qu’il y a bien plus important à côté. Mais d’un autre côté, je l’ai trouvé très mignon avec Della après, très touchant, plein de délicatesse, de douceur, de sensibilité. Tout ce qu’il faut pour nous faire oublier comment il s’est comporté avant. En gros, pour une fois c’est un peu lui le personnage énervant et non pas l’héroïne (ça change, ça fait du bien et ça se rapproche de la réalité 😀 ).

J’ai beaucoup apprécié les personnages secondaires qui apportent humour et douceur. Et j’ai d’autant plus hâte de lire le reste de cette grande série de mini-séries. L’écriture est assez fluide, ça se lit vite et on tourne les pages sans s’en rendre-compte. Et puis finalement, on a vraiment envie de lire le reste même si ce n’est pas le meilleur roman du genre.

Si je pouvais, je noterais ce roman en deux fois. Avec un 3/5 pour une première partie que j’ai eu du mal à apprécier et un 4/5 pour une deuxième partie bien plus touchante (pas de mystère, dans cette partie, nos héros discutent !). Cela sera donc un 3/5. Maintenant je vais attendre la suite qui sort très bientôt !

Prisonnièrement Vôtre,
Melwasul

P.S : Toutes nos excuses pour notre absence sur le blog dernièrement mais la tête n’y était pas. Nous revenons cette semaine avec je l’espère notre train-train habituel et surtout le début de notre méga mois anniversaire avec beaucoup, beaucoup de cadeaux !

P.S Bis : Dans le cadre de mon challenge YA/NA Book Trip arrêt en Floride, état déjà visité avec La face cachée de Margo de John Green.

Young Adult Book Trip

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Dangerous Perfection d’Abbi Glines »

  1. Bib HLM

    Copine tu me tues :
    « elle ne sait pas comment faire le plein de la voiture (nunuche bonjour) »
    « Il a un comportement de vrai bouffon à jouer sur les deux tableaux »

    Olalala nombreux sont les points qui ton énervés, et pourtant j’ai envie de rencontrer cet affreux Woods et cette nunuche de Della hahaha 🙂

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      J’avais pas calculé le « bouffon » sur le moment mais maintenant que tu le dis j’y suis allée fort ^^

      J’attends ton retour si tu le lis 🙂

      Répondre
    2. Bib HLM

      Le roman m’a mise dans des colères terrible ! La façon de parler de Woods m’a donné envie de le tabasser, ni plus ni moins. Pauvre con.. non mais quoi. Et cette carpette d’Angelina, qui demande rien d’autre que d’être un trophée.. non mais respecte toi un peu quoi. Je parle pas de Della, que j’ai eu envie de faire taire quoi ! Grosse déception……
      Je passe mon tour pour le tome 2, saaaaaaaaaaaaauf, si le héros est Tripp !

      Répondre
  2. Manon-Marie

    Cette lecture était sympa mais j’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec le style d’écriture de l’auteur. Par contre j’ai moi aussi apprécié les personnages secondaires et je suis très curieuse de voir ce qu’il va arriver à tout ce petit monde ^^

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Oui moi aussi l’écriture m’a perturbé au début (surtout le vocabulaire en fait) mais après ça se lit vraiment tout seul.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *