Contrats, glaçons et coup de foudre de Esther Jules

contrat

Titre : Contrats, glaçons et coup de foudre
Auteur : Esther Jules
Éditeur : Nelson District
Date de parution : 04 Avril 2014

Résumé

Mirabelle est heureuse de rencontrer son nouveau patron, elle va enfin pouvoir faire ses preuves et montrer qu’elle mérite sa montée en grade. Si seulement elle n’était pas en retard ce matin…
Adam est intransigeant avec les qualités qu’il attend d’une bonne assistante. De longues jambes et une belle poitrine n’en font pas partie.
Mais si entre ces deux-là il y avait une étincelle, comment réagiraient-ils ?
Et si quelqu’un d’autre se joignait à la partie pour brouiller les cartes…

Avis de Mockingjay

note 3L’histoire

Mirabelle a enfin obtenu le poste de secrétaire commerciale pour lequel elle a tant travaillé. Elle en est plutôt satisfaite jusqu’au jour où son patron «le golem de glace» revient d’un long voyage. Dès cet instant tout va dégénérer. Son collègue, le cloporte Pierce va tout faire pour lui mettre des bâtons dans les roues. Il va l’accuser de toutes les fautes possibles et inimaginables afin de la faire renvoyer.

Adam, le patron en question qui dès le début fond pour sa nouvelle employée va donner à Mirabelle une tonne de travail afin de vérifier si elle est si mauvaise que Pierce le lui a dit. Pas de chance, Mirabelle est très bonne dans son métier et va lui prouver sa valeur.
Mais bien évidemment Adam sera incapable de reconnaitre qu’elle fait un excellent travail ce qui va pousser Mira à lui dire ce qu’elle pense vraiment de lui.
Et c’est à partir de là que tout va se mettre en place. La rage de la jeune femme n’aura pour seul résultat de faire éclater au grand jour l’attirance qui lie ces deux personnes.

Les personnages

Mirabelle une femme plutôt banale. Jolie, bien dans sa tête, qui a confiance en elle et sait ce qu’elle vaut. Elle a du caractère et du style. Je l’ai beaucoup apprécié même s’il lui manque ce petit quelque chose qui l’a fait sortir du lot.

Adam, lui est caractériel, constamment tendu et arrogant. Bien évidemment il va changer au contact de sa douce pour devenir un homme tel qu’on en rêve toute enfin la plupart des femmes, parce que personnellement le type-chef d’entreprise riche et beau ça me tente pas plus que ça.

Mon avis

Vous donner mes ressentis sur ce livre va vraiment être compliqué, et ce pour plusieurs raisons.

– La première, je n’accroche pas vraiment avec ce genre littéraire (quel euphémisme, je déteste !), alors vous vous demandez surement pourquoi j’ai décidé de le lire.
Parce qu’il ne fait que 79 pages, et je dois bien avouer que l’auteure a eu une excellente idée en nous proposant un livre «si petit».

– La seconde, l’écriture au passé me dérange vraiment, qu’importe le genre. Je trouve que ça aseptise et alourdit le récit. Je trouve aussi que le vocabulaire choisi pour les dialogues et celui choisi pour décrire les pensées des protagonistes ne s’accordent pas.
Dès que l’héroïne ouvre la bouche, on a l’impression d’entendre une aristocrate coincée, alors que ses pensées (ou ses répliques quand elle s’énerve) nous laissent croire qu’elle n’est qu’une simple ado grossière.

– La dernière, je me sens obligée de le comparer à la pléiade de livres du même genre déjà parus. En effet il est impossible de ne pas penser aux si célèbres trilogies Fifty Shade, Stark, Beautiful Bastard et beaucoup d’autres encore…
Le patron hautain et glacial qui dès le premier regard fond pour la jeune demoiselle, mais qui décide de lui faire payer en se montrant encore plus glacial parce que d’habitude Monsieur ne fait pas dans le sentiment. Mais comme le pauvre se sent incapable de résister aux jambes interminables et à la poitrine de son employée, il va lui proposer un contrat qui arrangera les deux parties et qui bien sûr comprend une clause «Sexe, beaucoup de Sexe». Ça manque cruellement d’originalité.

Pour résumé, un livre qui une fois terminé s’oubliera vite, mais qui cependant nous fait quand même passer un agréable moment. Idéal par sa taille, il se lit vite (environ 1heure), je dirais que c’est le petit livre parfait pour un voyage en train (même si quelques scènes risquent de vous faire rougir et vous donner un coup de chaud).
Je pense que ce premier livre et prometteur et c’est avec plaisir que je découvrirais le futur roman (new adult) de l’auteur.

P.-S. : J’ai adoré la mise en page ! la petite paire d’escarpins rose qui indique le changement de narrateur a l’air vraiment sublime. Je veux les mêmes !! Je souhaite aussi remercier la maison d’éditions Nelson District de nous avoir fait découvrir ce roman.

Extraits

« — Humainement, vous ne valez pas un clou.
— Je vous demande pardon, Mademoiselle Clément ?!
Adam Szelski semblait bluffé. Mira ne se laissa pas désarçonner pour autant. Elle était lancée.
— Comme je le dis ! Vous êtes hautain, méprisant, vous ne savez pas reconnaître mes qualités professionnelles, jamais un mot gentil, vous me détestez et ne vous en cachez pas. Vous êtes un mauvais chef parce que vous n’avez pas une once d’humanité. »

« – Mais enfin quoi ?!! s’emporta Mirabelle. Allez-y ! Parlez ! Si vous ne me dites rien, comment voulez-vous que je m’améliore ?
Il plissa les yeux.
— Il n’y a rien à améliorer.
— Et donc, le problème, c’est… ?
— Le problème c’est que j’ai envie de vous baiser. »

« — Et, quels seraient les termes de ce contrat, Monsieur Szelski ?
Adam prolongeait ses caresses tout en parlant.
— Le contrat prendrait effet chaque vendredi soir et se terminerait chaque lundi matin. Le renouvellement de ce contrat serait tacite. Le contrat pourrait être rompu à tout moment sur simple formalité verbale, sans préavis.
[…]
C’est le dernier point du contrat, Mirabelle. Ce contrat inclut du sexe. Beaucoup de sexe. N’importe où. N’importe quand. »

Mocking Jay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Contrats, glaçons et coup de foudre de Esther Jules »

    1. MockingJay

      Non pas le moins du monde. 😀
      Mais je garde espoir que son New adult me plaise plus, parce que l’écriture et la petite pointe d’humour sont prometteurs

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *