Contrat surprise de Susan Mallery

Contrat Surprise

Titre : Contrat surprise
Auteur : Susan Mallery
Éditeur : Harlequin – &H
Date de parution : 01 octobre 2014

Résumé

Lui appartient à la catégorie d’hommes désormais bien identifiée des salauds magnifiques. Un businessman surdoué et sexy à tomber, mais qui a oublié son cœur au vestiaire.
Elle est plutôt du genre girl next door qui aime les choses essentielles et simples, les gens sympas et chaleureux. En somme, la vie réelle et les êtres humains…
Rien n’aurait dû les rapprocher…
Pourtant, ils ont un point commun. Un seul. Une (très) grosse source d’ennuis.
Surprise ! Ce point commun va les ligoter pour quatre semaines par un contrat. Quatre semaines, pendant lesquelles elle devra jouer la fiancée follement amoureuse d’un type imbuvable et irrésistible…

Pour toutes celles qui adorent Quand le diable s’habille en Armani, et se réjouissent d’avance de le voir doucement dompté par une fille qui leur ressemble !

Avis de Melwasul

note 2Ma chronique du jour va être courte, aussi courte que le livre dont je vais vous parler ! Attention donc, risque de spoiler car vu le nombre de pages (228 pages – grande police…) dès qu’on commence à parler du livre, on parle de presque tout le livre, c’est inévitable.

Duncan Patrick, milliardaire, PDG mondialement connu est détesté par la Terre entière (carrément), il a même reçu pour la deuxième année consécutive le valeureux titre de patron le plus détestable. Chose qui ne le tracasse pas plus que ça : son entreprise n’en est pas impactée et il gagne toujours plus d’argent. Mais cela fait quand même grincer des dents au sein du conseil d’administration. On lui demande donc une faveur pour redorer son image : se trouver une gentille petite amie jusqu’à Noël. Une femme qui sera douce, chaleureuse, bien vue par la presse et surtout qui le rendra un peu plus humain. Pour faire bref, on lui demande de trouver la parfaite potiche qui le mettra en valeur avant de la jeter comme une vieille chaussette moisie…

Annie McCoy est tout le contraire de Duncan. Institutrice, elle a bien du mal à finir les fins de mois car elle a à sa charge ses deux cousines étudiantes dont elle paie l’université et qu’elle loge pour aider sa tante mais elle loge également une amie de celles-ci, bien sûr elle paie également les factures et elle nourrit tout ce petit monde (même si chacune a un petit boulot, c’est quand même bien difficile). Vous l’avez compris, Annie a le cœur sur la main et ne voit les autres que le Bien, c’est une véritable mère poule que ce soit pour ses cousines, leur amie ou son frère. Alors le jour où Duncan Patrick frappe à sa porte, se présente comme le patron de son frère et lui annonce que celui-ci lui a volé deux cent cinquante mille dollars, tout s’écroule autour d’elle. Mais elle va tout faire pour que son frère ne finisse pas en prison et soit soigné pour son addiction aux jeux.

C’est donc ainsi que chacun y trouve son compte : Duncan la parfaite petite amie et Annie le moyen de sauver son frère. Et là les situations vont s’enchaîner et bien entendu la charmante jeune femme au cœur d’or va révéler le gros nounours adorable qui sommeille chez cet homme d’affaires insupportable mais tellement craquant. Et bien entendu il va tomber fou amoureux, s’en apercevoir trop tard et devoir ramper pour se faire pardonner… Histoire classique mais qui marche presqu’à tous les coups…

Et bien entendu, ici aussi ça marche, on passe un bon moment, la lecture est agréable, on se retrouve à sourire devant cet ensemble de situations qui s’enchaînent de manière un peu décousue mais bon vu la longueur du roman, on ne peut pas s’attendre à beaucoup plus. Petit bonus, ce livre nous met dans l’ambiance d’une période que j’adore et qui arrive à petit pas: Noël. Si vous savez à quoi vous attendre en le commençant vous passerez un excellent (court) moment dans le cas contraire, si vous vous attendez à une belle grande romance, vous serez forcément déçus.

Rapidement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Contrat surprise de Susan Mallery »

  1. MockingJay

    J’ai passé un bon moment en le lisant, mais c’est loin d’être le livre du siècle.
    Ca fait du bien de temps en temps justement de lire des livres qui ne font pas la taille de l’annuaire téléphonique 🙂

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      oui mais bon pour le coup c’était vraiment court mais on passe en effet malgré tout un bon petit moment (vivement Noël ! <3 )

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *