Cocky Bastard de Vi Keeland & Penelope Ward

cocky bastardTitre : Cocky Bastard
Auteur : Vi Keeland & Penelope Ward
Éditeur : Hugo New Romance
Date de parution : 02 mars 2017

Résumé

Chance et Aubrey vont se rencontrer au fin fond du Nebraska. Ils se dirigent tous deux vers la Californie et sont à un tournant de leur vie. Le destin va faire en sorte qu’ils fassent route ensemble. Chance est frimeur, charmeur, amusant.

Aubrey est sérieuse et sort d’une déception amoureuse. Et même si ce n’est pas son type d’homme, il est plutôt irrésistible. Leur histoire paraît toute tracée mais Chance n’a pas tout dit et, la fin du voyage n’est pas forcément ce qu’Aubrey avait prévu. Peut-être qu’ils auront une autre chance…

Avis de Melwasul

note 4

En voilà une de belle surprise ! Cocky Bastard c’est le roman qui se lit tout seul, vous donne le sourire et vous permet de passer le temps sans prise de tête. Surtout après avoir lu le résumé je ne m’attendais pas du tout à ça, avec une première partie assez classique mais vraiment très drôle et une deuxième partie plus adulte, plus émouvante mais avec aussi ce brin d’humour que j’adore.

L’histoire commence avec la rencontre entre Chance et Aubrey dans une station-service du Nebraska. Rencontre mouvementée, avec de belles étincelles et qui va se révéler primordiale pour Chance et Aubrey. De suite, on voit bien qu’ils sont diamétralement opposés l’un de l’autre mais qui sont aussi ce dont chacun a besoin. Rien de mieux que pour la trop sérieuse, un peu triste après une déception amoureuse Aubrey que la rencontre avec Chance ce beau gosse charmeur, arrogant frimeur à l’humour décapant. Quand à Chance, le calme d’Aubrey, sa petite pointe de malice, son cœur gros comme une maison vont lui faire le plus grand bien avant un évènement qui va changer sa vie.

Bon gré mal gré, ils vont devoir se résigner à faire un petit bout de route ensemble pour un road trip inoubliable et totalement abracadabrantesque. Alors que Chance fait tout pour mettre Aubrey mal à l’aise, ils vont tout doucement apprendre à se connaître, à se découvrir et à voir qui l’autre est vraiment. Derrière l’attirance physique des premiers instants, un amour profond est en train de naître, malheureusement, la fin du voyage approche et leur chemin va se séparer brusquement, laissant pour tout souvenir deux cœurs brisés …

Comme je le disais, le roman se partage en deux parties, la première, très drôle, légère, assez classique qui nous permet de découvrir nos deux héros (presque) insouciants, montrant bien la complicité, l’alchimie qu’il y a entre eux même s’il semble que Chance nous cache un petit quelque chose. Jusqu’à ce twist que je n’avais pas vu venir et qui plonge le roman dans une seconde partie, pas plus sombre mais dans laquelle la réalité de la vie rattrape nos deux héros avec ses moments plus difficiles (même si heureusement ici, Vi Keeland et Penelope Ward ont eu l’intelligence de sombre dans le dramatique).

C’est à partir de ce moment-là, que le Chance frimeur, arrogant, drôle a fini par conquérir mon petit cœur, révélant quel personnage attachant il est vraiment. Même si je regrette le choix qu’il fait de ne rien dire au moment du twist, je le comprends aussi et j’admire sa force après coup. J’admire tous ces petits gestes, son amour, sa combativité pour retrouver celle qu’il aime, pour lui montrer tout l’amour qu’il a pour elle sans pour autant la harceler, l’enfermer, l’étouffer. Quant à Aubrey, je crois que ses réactions sont parfaites, seines, normales dans ce cas-là et qu’il ne devait en être autrement pour que l’histoire soit crédible.

Même si ce n’est pas l’histoire du siècle, c’est le livre mignon par excellence, celui qui vous donne le sourire, sans qu’aucun drame ne vienne assombrir l’histoire. C’est le style de livre dont on en redemande à la fin tellement on y était bien. C’est drôle, c’est mignon, sexy sans être vulgaire, j’ai envie de dire, c’est vitaminé. Cela fait du bien au moral, un vrai rayon de soleil, notamment grâce à ses deux héros, grâce à l’alchimie qu’il y a entre eux, grâce à l’attitude merveilleuse de Chance. Maintenant, je n’ai qu’une hâte, lire le prochain roman écrit par ces quatre mains, Avec toi, malgré moi, qui est sorti jeudi.

Chèvrement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Cocky Bastard de Vi Keeland & Penelope Ward »

  1. Bib HLM

    « Jusqu’à ce twist que je n’avais pas vu venir et qui plonge le roman dans une seconde partie, pas plus sombre mais dans laquelle la réalité de la vie rattrape nos deux héros avec ses moments plus difficiles  »
    Oulalalala tu viens de faire monter ma curiosité à son maximum !
    Je me demande c’est quoi le twist….
    Je viens d’arriver : WL > +1

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *