Chroniques éclairs #2

Chroniques éclairs

Je lis énormément, je lis vite, bien plus vite que je n’écris mes chroniques… Ainsi, chaque mois, il y a une tonne de livres dont je n’ai pas le temps de vous parler. En général, je mets toujours un petit mot sur Goodreads mais tout le monde n’y a pas accès. C’est en réfléchissant à tout ça, à ces articles, à ce nouveau rendez-vous sur le blog, au temps qui ne me permet pas de faire tout ce que je voudrais faire, que j’ai décidé de créer un nouveau rendez-vous, celui des Chroniques éclairs. Quand l’envie me prendra, un article sur un ou deux livres lus et dont je n’ai pas le temps (ou l’envie) de parler plus en détail.

—————————————————————————————————————————–

la vengeance vous va si bien

Titre : La vengeance vous va si bien (Les gentlemen de Fallow Hall #2)
Auteur : Lorraine Heath
Éditeur : Harlequin – Victoria
Date de parution : 01 janvier 2017

Résumé : Drake Darling ne souhaite qu’une chose : donner une bonne leçon à l’orgueilleuse lady Ophelia…

 

note 3

Ahhh après un premier tome, Le duc qui fuyait l’amour, qui avait été une très bonne surprise, j’ai été un peu déçue par ce second tome. Un second tome un peu particulier dans lequel j’ai détesté l’héroïne dès les premières lignes avant de détester le héros dans les chapitres suivants, pratiquement jusqu’à la fin. A tel point qu’à un moment donné je me suis demandée comment cette histoire allait-elle finir et surtout, si elle allait finir un jour. Je vous explique pourquoi très rapidement.

Drake, notre héros, a été élevé par une riche famille (c’est une sorte de frère d’adoption de Grace) mais il n’a absolument pas une seule goutte de sang-bleu, ce qui fait qu’il est plutôt mal accepté dans la société londonienne même s’il a réussi de lui-même. Ophelia, meilleure amie de Grace, elle, fait partie de ces personnes indignées qu’un tel roturier fréquente leur cercle et le lui fait bien sentir. C’est une véritable peste (et je reste polie). Sauf qu’un jour, on ne sait comment, Ophelia finit dans une rivière et c’est Drake qui la sauve. Drake qui va vite découvrir qu’elle a perdu la mémoire et va alors décider de se venger en lui faisant croire qu’elle est une de ses servantes. Un mensonge qui ne devait durer qu’une seule journée et qui va pourtant s’éterniser alors qu’il va apprendre à connaître la vraie Ophélia.

Et c’est là que j’ai eu envie de détester notre héros qui fait durer le plaisir un peu trop longtemps à mon goût, Drake étant l’arroseur-arrosé qui est pris dans les filets d’Ophelia. Si petit à petit j’ai fini par les apprécier, j’ai trouvé que cette partie vengeance / amnésie trainait trop en longueur, je ne me suis pas ennuyée mais pas loin. Heureusement, une fois la grande révélation, la suite est beaucoup plus passionnante, on revient vraiment sur ce qui fait que Ophelia est ce qu’elle est, sur pourquoi elle est tombée dans la rivière, sur son passé mais aussi sur ce qui forge la vraie personnalité de Drake. Bref, sur cette dernière partie, j’ai retrouvé la plume de Lorraine Heath, son humour, sa tendresse, son talent pour dépeindre les émotions de ses personnages, avec une intrigue bien ficelée, bien menée et une fin heureuse finalement très bien travaillée et pratiquement parfaite.

Mon seul reproche, c’est vraiment cette partie au milieu avec l’amnésie qui traîne trop en longueur et qui a failli me faire arrêter ma lecture. Heureusement, je me suis accrochée et je lirai le troisième tome avec grand plaisir à sa sortie.

Retrouvez cette série sur le blog:
Le duc qui fuyait l’amour #1

—————————————————————————————————————————–

Valse de minuit

Titre : Valse de minuit (Le club des gentelment #1)
Auteur : Tessa Dare
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 01 février 2017

Résumé : « Ce soir, Morland dansera avec moi ! » Lady Amelia d’Orsay sait bien qu’il n’y a aucune chance pour que celui que l’on surnomme le Duc de Minuit l’invite ce soir-là. Riche comme Crésus, il fait partie du club le plus privé de Londres, et a toute la gentry à ses pieds. Alors qu’elle-même se sait parfaitement insignifiante. N’empêche que, de gré ou de force, ils valseront. Car Amelia a une requête pressante à lui adresser concernant son idiot de frère. Jack a beau être totalement irresponsable, elle l’aime tendrement, et cela lui donne toutes les audaces. Toutes ? Pas sûr. Osera-t-elle devenir… duchesse ?

note 4

Au mois de février, les éditions J’ai Lu pour Elle font une super action avec tout pleins de rééditions de leurs romans à un prix découverte en format papier : 3,95€. Et notamment, Valse de minuit, premier tome de la série de Tessa Dare Le club des gentlemen que je n’avais pas encore lue. Et j’ai passé un excellent moment.

J’adore Tessa Dare et notamment sa dernière série Les Héritières qui est un vrai régal (même si j’adore aussi sa série Spindle Cove), j’étais donc très curieuse de découvrir Le club des gentlemen avec Valse de minuit. Et ce fut une bonne découverte même si je n’y ai pas retrouvé la folie, l’humour, les émotions de ses dernières publications, je me suis régalée.

L’histoire, c’est celle d’Amelia, qui pour sauver son frère de la ruine décide de voler au Duc de Minuit sa valse de minuit, la seule qu’il danse depuis qu’il a fait son retour dans le monde. Elle va tout faire pour le convaincre de lever la dette de son frère, ce qu’il va refuser. Entre temps, ils vont découvrir qu’un de leur ami commun, Leo, a été assassiné et Amelia décide d’accompagner le duc et de ses connaissances pour annoncer la nouvelle à la sœur de Leo. A cette occasion elle va découvrir l’existence du club des gentlemen, de l’histoire de jetons un peu particulier et d’un cheval à la retraite convoité de tous. Une nuit qui va se finir par un mariage avec le Duc pour éviter que sa réputation soit ruinée et pour sauver son frère.

Le gros point fort de ce roman, ce sont les personnages. Un héros limite asocial, un brin névrosé, totalement arrogant, mais qui cache un cœur en or exactement comme je les adore et qui est pratiquement parfait du début à la fin. Une héroïne au caractère bien trempé, qui dit ce qu’elle pense, et qui ne cède que pour mieux se révolter quelques instants plus tard. Des personnages secondaires qui sont essentiels à l’histoire, une intrigue autour du club et de la mort de Leo toujours pas réglée et qui promet d’être un vrai fil rouge sur toute la série.

Même si ce n’est pas aussi génial que les derniers, qu’il y a un peu moins de folie et d’humour, un tout petit creux vers le milieu, je me suis régalée et j’ai vraiment hâte de lire la suite avec les deux autres gentlemen qui promettent le meilleur.

Rapidement Vôtre,
Melwasul

Plus d’informations sur ces deux romans sur Harlequin et J’ai Lu pour Elle.

Share via email
+1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *