Cette obscure clarté de Estelle Laure

logo_314779-500x796

Titre : Cette obscure clarté
Auteur : Estelle Laure
Éditeur : Hachette Romans
Date de parution : 14 septembre 2016

Résumé

Mon père est à l’asile. Ma mère a pris des vacances à durée indéterminée. Si on apprend qu’elle nous a laissées seules, Wren et moi, on va nous séparer.
Après le lycée, il reste le frigo à remplir, les factures à payer, la maison qui tombe en ruines, nos voisins à gérer… Heureusement, deux personnes connaissent notre secret : ma meilleure amie Eden, et Digby, son frère jumeau merveilleusement parfait – et parfaitement casé.
Certains jours, j’ai l’impression que je ne vais pas y arriver. Alors quand, en rentrant du boulot, je trouve le frigo qui déborde ou des muffins encore fumants au pied de l’escalier, je ne peux m’empêcher de me demander : est-ce qu’on cherche à nous empoisonner ? Ou bien, même au cœur des ténèbres, est-ce que l’espoir ne pourrait pas briller ?

Avis de Melwasul

note 2.5

S’il y a bien un truc que je déteste, c’est attendre un livre avec impatience, être sûre qu’il va me plaire et finalement ressortir de ma lecture hyper mitigée et déçue. Malheureusement, c’est exactement ce qu’il vient de m’arriver avec Cette obscure clarté d’Estelle Laure. A la lecture de la quatrième de couverture, j’étais persuadée que j’allais adorer l’histoire de Lucille qui vit seule avec (et élève seule) sa petite sœur Wren, à cause d’un père mentalement instable et absent, et une mère qui a disparu pour « prendre des vacances ». Lucille qui doit jongler entre le lycée, ses devoirs et un petit boulot pour avoir de quoi s’occuper de sa sœur. Lucille qui peut compter (ou pas …) sur sa meilleure amie Eden. Lucille qui est d’ailleurs amoureuse du frère d’Eden, Digby. Mais heureusement, Lucille va recevoir une aide inattendue de mystérieux anges gardiens.

Et c’est là que j’ai été grandement déçue. Finalement, les fameux anges gardiens ne sont pas beaucoup présents et « leur histoire » n’est vraiment pas au centre de notre histoire. Une idée dont le potentiel était plus qu’alléchant mais qui n’a absolument pas été exploitée par l’auteure, quel dommage ! Ensuite l’autre point noir de l’intrigue, c’est l’histoire avec Digby qui ne m’a pas entièrement convaincue. Je n’ai pas pu m’empêcher de le trouver malhonnête dans son comportement face à Lucille et à sa petite amie (je vous ai déjà dit combien je détestais les triangles amoureuxJ)(même si là, il n’y a aucun doute sur ce qu’il va se passer). Certains passages entre eux sont mignons mais j’avais toujours cette idée derrière la tête que ce garçon ne me plaisait pas tant que ça.

Ensuite, quel besoin d’ajouter encore un peu de drame avec cette histoire autour d’Eden ? (Alors que l’auteure aurait pu se concentrer sur cette idée lumineuse d’anges gardiens et sur le développement de Digby ? CQFD) En plus, la fin du roman nous laisse comme un goût d’inachevé (par contre JACKPOT ! J’ai évidemment envie de lire le prochain roman de l’auteure qui est en fait une sorte de suite avec Eden en héroïne parce que malgré tout je veux savoir !). Surtout qu’en plus, le livre était plutôt court (trop court même) et qu’il y avait donc matière à développer et offrir une vraie fin à l’histoire. Mais Money, Money, Money … Enfin bref, un détail qui n’a pas aidé.

Ce qui ne m’a pas aidé non plus c’est l’écriture. Enfin, pas vraiment l’écriture qui a su m’entraîner par moment mais plutôt la manière dont nous est racontée l’histoire. J’avais l’impression parfois d’être en compagnie d’une ado mais vraiment ado (qui tourne un peu trop tout à la tragédie) et c’est ce qui m’a fait me dire que je deviens peut-être trop vieille pour ce genre d’histoire (ce qui est faux quand j’y réfléchis parce que mon âge ne m’empêche pas d’en adorer certaines du même style). C’est dommage parce qu’après l’histoire est plutôt mignonne et se laisse lire, finalement malgré tous les reproches que je peux lui faire, je n’ai pas passé un mauvais moment, je n’ai même pas eu envie d’abandonner ma lecture !

Obscurement Vôtre,
Melwasul

Lecture académy

 

Retrouver ce roman sur Lecture Academy

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Cette obscure clarté de Estelle Laure »

  1. E-tyne

    Oh ! Moi j’ai bien aimé ce roman :/ tous les goûts sont dans la nature hein 😉 par contre je ne savais pas que l’auteur avait sorti une sorte de suite autour d’Eden. Merci pour l’info 🙂 bonne soirée

    Répondre
  2. Sabrina Desremp

    Oh il est dans ma wishlist celui ci. J’attendais d’en savoir un peu plus. Il y a certains points qui pourraient me plaire et d’autres un peu moins. On verra ! Merci pour ton avis 🙂

    Répondre
  3. Coccinelle Deslivres

    Aaaah, les triangles amoureux. Ça fait longtemps que je ne suis pas tombée dessus, et ça ne me manque pas du tout ^^
    C’est dommage de s’être éloigné des « anges », surtout si c’est pour des éléments moins intéressants… :/ Bref, je vais passer mon tour 🙂

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Certaines personnes ont adoré, moi vraiment j’ai trouvé ça plus que moyen mais bon, ce n’est que mon avis. (Je crois que je vais monter un comité contre les triangles amoureux dans les romans !)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *