Ça a commencé comme ça de Angéla Morelli

ça a commencé comme ça

Titre : Ça a commencé comme ça
Auteur : Angéla Morelli
Éditeur : Harlequin – &H
Date de parution : 12 octobre 2016

Résumé

Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles . Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non, ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu.
Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger.
Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto.

Avis de Moonshine

note4Pour moi aussi ça a commencé comme ça. Une auteure découverte grâce à une romance sportive : Mêlée à deux. Depuis, je dévore tous ses livres. Alors je me suis jetée sur le résumé du livre et j’ai tout de suite craqué pour le livre. La couverture est originale et colorée et elle a du pet’s. Je ne pensais  pas être aussi émue et conquise par cette histoire. Angéla a su me faire voyage grâce à ce petit village du Sud-Ouest de la France. J’ai reconnu tous les traits de ma région.

Flore est une jeune mère de famille. Elle élève seule sa fille de 8 ans et vit avec son père. Elle trime en confectionnant des confitures, des pâtisseries et des produits bio. Malgré tous les petits boulots qu’elle cumule, elle a du mal à joindre les deux bouts. Elle qui se voyait mariée avec son amour de jeunesse, la voici bien déçue. Mais elle peut compter sur le soutien de sa meilleure amie Fanny. Flore va faire la connaissance de son charmant et mystérieux voisin Corto. Le sexy jardinier dont tout le monde parle dans le village. L’alchimie va rapidement prendre entre nos deux personnages.

Je ressors conquise de ma lecture et tellement émue et bouleversée. Ce livre est une immersion dans la vie d’un petit village français. J’ai eu l’impression d’être replonger en enfance lors de mes vacances estivales chez mes grands-parents : les vergers, l’odeur des croissants à peine sortis du four. Et surtout ce sentiment d’appartenir à ce petit village. Ce livre m’a beaucoup ému surtout tout l’histoire familiale et personnelle de Flore. La perte de sa mère jeune et son père scientifique qui m’a énormément fait penser au père de Belle. Un scientifique qui vit dans son monde et perd sans cesse ses affaires. Fanny est une meilleure ami en or. Toujours présente pour Flore, elle ne recule devant rien.

L’histoire d’amour entre nos deux héros débute tout doucement. Elle prend de l’ampleur vers le milieu du livre et devient bien vite sensuelle. Corto est attiré par notre héroïne mais il se sent aussi coupable de cette attirance à cause de son passé. Dès le début du livre, j’ai compris que ce héros serait très mystérieux et torturé et le personnage de Corto prend vraiment tout son sens vers la fin de l’histoire où l’auteur nous dévoile son passé. Bon, je ne vous cacherai pas que j’ai deviné rapidement ce que ce héros veut bien cacher à ses lecteurs.

J’ai passé un agréable moment de lecture avec cette romance d’Angéla Morelli qui est à la hauteur de ses livres. Elle est remplie d’émotions. J’ai ri, pleuré et je me suis pâmée devant ce héros masculin qui a su faire vibrer mon cœur. Flore reste une héroïne comme je les aime. Une héroïne qui fait vivre son histoire et nous emporte avec elle. Une romance toute douce et sucrée comme une confiture aux figues. A lire de toute urgence.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Ça a commencé comme ça de Angéla Morelli »

  1. Melwasul

    *4/5*

    Quelle douce romance qui fait du bien. Qu’il est bon de sortir de la ville, de ses bureaux, de sa vie trépignante et solitaire pour plonger dans la vie de Flore et de son petit village du Sud-Ouest qui me rappelle tant mon chez moi qui me manque. Son petit village et ses habitats, son marché, ses petits commerces et ses nouveaux arrivants.
    J’ai été touchée par l’histoire de Flore, par l’histoire de sa vie, par ce qu’elle entreprend, par sa force, sa débrouillardise et par son histoire avec Corto (qui ne peut être blond, ce n’est pas possible). J’ai été émue mais j’ai aussi souri et ricané.
    Finalement, mon seul reproche, c’est peut-être une fin trop rapide. Voilà ce que c’est de trop bien nous bercer, nous avons envie d’y rester une centaine de pages en plus, d’avoir une fin plus développée alors que c’est finalement cette fin qui fait tout le charme de ce roman.

    Répondre
    1. Moonshine Auteur de l’article

      Idem tout comme toi pour Corto. J’ai eu du mal quand j’ai lu à qui l’auteur faisait référence pour son héros. Je ne suis pas du tout adepte de ce jeune homme. Alors je l’ai remplacé par Chris Hemsworth qui est beaucoup plus mon genre masculin. 🙂

      Répondre
      1. Bib HLM

        Quoi, il est blond ???, j’ai raté ce passage, certainement volontairement. J’ai pas vu la photo inspi’ de l’auteur.. Je suis en état de curiosité maximale, vous avez un lien ?????

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *