Blanc Mortel de Robert Galbraith

Blanc Mortel
Titre : Blanc Mortel
Auteur : Robert Galbraith
Éditeur : Grasset
Date de parution : 10 Avril 2020

Résumé

Lorsque Billy, un jeune homme perturbé, vient demander l’aide du détective privé Cormoran Strike pour enquêter sur un crime dont il pense avoir été témoin durant son enfance, Strike est perplexe. Billy, de toute évidence, est psychologiquement instable et ne parvient pas à se souvenir de nombreux éléments concrets. Il semble néanmoins sincère et son histoire crédible. Mais avant que Strike n’ait le temps de l’interroger, Billy, paniqué, parvient à s’enfuir.
Afin de percer le mystère de l’histoire racontée par Billy, Strike et Robin Ellacott – autrefois son assistante et désormais sa partenaire à l’agence – s’engagent sur un chemin sinueux à travers les bas-fonds de Londres jusqu’à un sanctuaire secret au cœur du Parlement, puis dans un magnifique mais sinistre manoir de la campagne anglaise.
Alors que l’enquête s’avère labyrinthique, la vie de Strike est également loin d’être rectiligne : sa nouvelle notoriété en tant que détective l’empêche désormais d’opérer en sous-main, comme à son habitude. De plus, sa relation avec son ancienne assistante devient plus périlleuse que jamais – Robin lui est certes indispensable professionnellement, mais leur relation personnelle se complique de jour en jour…

Avis de Stéphanie

note 5

Lorsque j’ai lu les remerciements, je n’ai pas été surprise de découvrir que ce roman a été l’un des plus difficiles à écrire pour R. Galbraith alias J.-K. Rowling.
L’intrigue est particulièrement complexe et bien ficelée. Je me suis fait balader du debut à la fin, et j’ai adoré ça. J’ai soupçonné tellement de personnages que je pense que seule l’once de bon sens restante m’a empêchée de nourrir des doutes envers Strike et Robin.

Une intrigue savamment ficelée donc et une écriture incroyable. À n’en pas douter, Rowling est une écrivaine majeure qui a su conquérir son lectorat avec Harry Potter et qui a tenté le pari incroyable de se lancer dans le policier réaliste. Le succès est encore au rendez-vous !
Pour en revenir à Blanc mortel, j’ai été profondément heureuse de retrouver Cormoran et Robin. Leur tandem détonnant m’avait beaucoup manqué et j’avoue avoir suivi l’évolution de l’intrigue et celle de leur relation avec la même attention. Les vies privées de

Robin et de Cormoran sont respectivement mises à rude épreuve dans ce quatrième tome, ce qui engendre un grand nombre de prises de conscience. Et ça fait du bien!
Vous l’aurez compris, je suis conquise. Absolument et résolument conquise.
Bonne nouvelle, fin décembre 2019, Galbraith a annoncé qu’il ne lui restait que quelques pages à rédiger avant d’achever le cinquième tome. On va devoir patienter le temps de la parution en Anglais puis de la traduction en Français. Cela dit, ça ne decrait plus trop tarder, pour mon plus grand bonheur.

Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *