Blackmoore de Julianne Donaldson

Blackmoore

Titre : Blackmoore
Auteur : Julianne Donaldson
Éditeur : Milady Romance – Grand Format
Date de parution : 23 janvier 2015

Résumé

La liberté mérite-t-elle de sacrifier son coeur ?

Déterminée, Kate Worthington souhaite ne jamais se marier.
Afin d’échapper à une famille qu’elle abhorre, elle rêve de partir pour les Indes. Malheureusement, sa mère a d’autres projets pour elle et l’oblige à conclure un marché : elle pourra y aller si elle parvient à refuser trois demandes en mariage.
Kate se rend alors au manoir de Blackmoore où elle retrouve son cher ami d’enfance, Henry Delafield. Au coeur des landes sauvages, Kate doit faire face à la vérité qui a, depuis toujours, maintenu son coeur captif. La troisième demande en mariage la libérera-t-elle vraiment ?

Avis de Melwasul

note 5

En début d’année, j’avais eu un énorme coup de cœur pour Edenbrooke de Julianne Donaldson. Un roman qui m’avait enchantée du début à la fin. J’étais donc impatiente de lire son deuxième roman Blackmoore qui, *joie*, vient de paraître aux éditions Milady. Et chose que je pensais impossible, j’ai encore plus adoré de chez adoré ce dernier, un encore plus gros coup de cœur.

Il est différent tout en étant identique. Moui compliqué mais je sais exactement ce que je dis. L’histoire est différente, un peu plus compliquée, jusqu’à la fin on se demande comment cela va tourner, si on va avoir le happy-end que l’on attend mais on y retrouve la poésie, la douceur, le bien-être, la délicatesse d’Edenbrooke.

Kate a deux rêves dans la vie et une obsession. Elle veut partir aux Indes. Depuis toujours passer un été à Blackmoore, le domaine dont Henry, son ami d’enfance, son meilleur ami, doit hériter à la mort de son grand-père. Malheureusement, la mère de celui-ci ne l’a jamais acceptée à cause de sa famille. Et enfin, jamais, jamais elle ne se mariera.

Finalement, Kate a enfin la chance de pouvoir séjourner à Blackmoore comme Henry le lui a promis. Celui-ci sait que c’est sa dernière chance avant qu’il ne se marie et s’oppose donc à sa mère pour faire venir Kate. Mais ce n’est pas le seul frein qui existe à ce séjour. La mère de Kate n’a qu’une idée en tête et veut la voir épouser un homme alors que celle-ci repousse toutes les demandes qu’elle a. Elles passent donc un pacte : si Kate refuse trois demandes au mariage à Blackmoore, elle pourra partir aux Indes avec sa tante. Et pour mener ce projet à bien, elle compte bien sur l’aide d’Henry.

Sauf que ce séjour à Blackmoore va lui ouvrir les yeux sur bien des choses. Sur son comportement, sur sa famille, sur ses rêves, sur elle-même, sur ses choix et surtout sur ses sentiments pour Henry, son meilleur ami depuis toujours. Kate qui va réaliser que parfois il faut savoir réagir, prendre sa vie en main et faire ses propres choix même si ce n’est pas toujours facile.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Kate, son humour, sa détermination, sa douceur, son fort caractère. J’ai aimé sa vision des choses même si je n’étais pas toujours d’accord mais ça correspond vraiment à ce qu’elle est. Et puis en face il y a Henry. Henry…. Ah Henry… Je pourrais écrire des pages et des pages pour vous expliquer à quel point c’est le héros parfait. Celui qui vous donne le sourire, celui qui vous fait couiner, celui qui vous donne des papillons dans le ventre, celui que vous n’avez absolument aucune envie de quitter.

Mais surtout, il y a Kate et Henry ensembles. Et là c’est juste des moments exceptionnels. Je ne sais pas me l’expliquer mais ils m’auront vraiment touchée alors que quand j’y repense, je me dis que vraiment la romance est au second plan, c’est comme une douce odeur familière, un parfum sucré dans l’air. Elle est douce et légère comme une plume. Elle vous emporte tout doucement mais sûrement. J’ai eu la boule au ventre à plusieurs reprises, la poitrine lourde et j’ai même pleuré sans aucune raison apparente tellement j’étais touchée (interdiction de se moquer).

Cette ambiance, cette visite de Blackmoore, sa découverte en même temps que Kate, les émotions, les non-dits entre Kate et Henry, les voir si proches et si loin à la fois, c’est un peu la magie de l’écriture de Julianne Donaldson. Et puis il y a cette fin, peut-être que le retournement de situation arrive un peu rapidement et facilement, mais pour moi, cette fin est parfaite. Cela ne pouvait finir que comme ça, c’est l’épilogue parfait à une romance parfaite.

Vous refermerez ce livre le sourire aux lèvres, des étoiles pleins les yeux, des papillons dans le ventre, et avec une fois de plus l’envie de tournoyer à l’infini. Votre seul regret sera que l’auteure n’ait pas encore écrit son troisième roman !

Emotivement Vôtre,
Melwasul

coup de coeur

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

11 réflexions au sujet de « Blackmoore de Julianne Donaldson »

  1. Bib HLM

    Tu enchaines les coups de coeurs !!!!
    Justement quand j’essaye de limiter mes achats, bravo !

    J’avais déjà noté Edenbrooke, j’y ajoute Blackmoore 😉

    Répondre
  2. à la page des livres

    Voilà des chroniques qui m’intriguent et qui attirent mon attention… Je me suis permise d’introduire le nom de votre blog dans un de mes articles (parution demain dimanche). J’espère que cela ne vous posera pas de problème… Sinon, il faudra me le dire, je le supprimerai.
    Merci pour tout ce merveilleux travail de critiques et d’écriture autour des livres.
    Bien à vous.

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Aucun souci du moment que l’on est cité 😉 Merci à vous pour ces commentaires, c’est un plaisir pour nous de partager avec vous nos avis, nos ressentis (et parfois nos coups de gueule 🙂 )

      Et pour ce qui est de Julianne Donaldson c’est vraiment une auteure à découvrir <3

      Répondre
  3. NunaKneazle

    Bonjour ! ^^

    Je viens poster un petit commentaire après avoir lu « Blackmoore » grâce à vous. Votre critique était intéressante et très bien construite, ce qui fait que j’ai eu envie de rencontrer Kate et Henry.
    Je dois dire que je ne regrette pas, superbe histoire !
    Je n’ai pas encore lu « Edenbrooke », faute de le trouver en magasin je vais devoir le commander. Mais j’ai l’intention d’y entrer aussi. ^^
    Merci beaucoup pour cette agréable découverte. Kate est pleine de fraîcheur et ce fut un plaisir de la suivre. Henry est un personnage fascinant, j’ai adoré ses moments avec Kate. Ils sont tout bonnement merveilleux tous les deux, j’ai eu un pincement au cœur de devoir les quitter.

    Merci encore !

    NunaKneazle

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Merciiii ! Ce genre de commentaire me fait énormément plaisir, savoir que grâce à moi au moins une personne a passé un aussi bon moment de lecture me met en joie !

      Pour ce qui est d’Edenbrooke, il est tout aussi bon, n’hésitez pas à revenir nous donner votre avis après sa lecture (que vous ayez aimé ou pas 😉 )
      Bon dimanche !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *