Bienvenue à Big Stone Gap d’Adriana Trigiani

Big Stone Gap
Titre : Bienvenue à Big Stone Gap
Auteur : Adriana Trigiani
Éditeur : Charleston
Date de parution : 09 février 2015

Résumé

1978, Big Stone Gap (Virginie).
Le jour où Ave Maria découvre qu’elle n’est pas vraiment celle qu’elle croyait être, sa vie prend un tournant inattendu. Cette jolie célibataire, autoproclamée vieille fille de la ville du haut de ses presque trente-six ans, voit s’écrouler ses défenses soigneusement construites durant toutes ces années. Pourtant, entre son travail à la pharmacie et son cercle d’amis, dont le timide Jack MacChesnay et l’irrésistible Theodore Tipton, sa vie dans ce petit village niché au coeur des Montagnes Bleues était déjà bien assez trépidante !
Héritage, demandes en mariages et révélations se succèdent pour bouleverser sa vision du monde et la place qu’elle y occupe.

Avis de Melwasul

note 4

Voilà plus d’une semaine que je n’avais pas lu un livre. Une sorte de panne livresque en partie due aux derniers évènements. Rien ne me tentait, j’avais envie d’une lecture bonne humeur, doudou, j’avais bien des titres en tête mais rien n’arrivait à me faire lire. Jusqu’à ce que je reçoive ce roman dans ma boîte aux lettres. Devant cette couverture respirant la joie et la douceur et après lecture du résumé, je me suis dit que je tenais peut-être là le livre dont j’avais besoin.

J’ai commencé à lire et j’ai tout oublié. J’ai commencé à sourire devant les premières pages où notre héroïne décrit sa passion pour les livres, le réconfort qu’ils lui apportent, ce qu’ils lui ont appris. Je m’y suis toute de suite identifiée et j’ai tourné les pages m’immergeant complètement à Big Stone Gap. Il faut que je vous avoue un petit truc qui m’est venu de je ne sais où. Je suis fan des films de Tim Burton, surtout ceux avec Johnny Depp. Je les adore tous sans aucune hésitation. Mais j’ai une petite préférence pour un classique du genre : Edward aux mains d’argent (pour ceux ou celles qui ne l’auraient jamais vu, je ne peux que vous conseiller, vous ordonner, de le voir de toute urgence). Enfin bref, pour en revenir au livre, je ne sais pas pourquoi mais l’ambiance, l’époque de Big Stone Gap m’ont fait penser à la bourgade dans laquelle se déroule Edward. A Big Stone Gap, j’étais chez moi dans un petit cocon de bonne humeur et de douceur.

Ave Maria (Ave comme la prière et non pas Ava comme Ava Gardner), cette célibataire de trente-cinq ans, nous accueille vraiment chez elle, nous offre une bonne tasse de chocolat chaud et nous raconte sa vie de manière vivante, drôle, ironique aussi mais surtout énormément touchante. Et une vie plutôt mouvementée. Dans une petite bourgade comme Big Stone Gap, tout se sait, tout le monde connaît tout le monde et on ne peut pas garder de secrets bien longtemps, surtout quand on encore est célibataire à trente-cinq ans, que l’on vient de perdre sa maman, que l’on est apprécié de tous et que vous faites des découvertes qui vont changer votre vie à tout jamais.

Heureusement au milieu de tous ces bouleversements qui l’amèneront à se découvrir une grande famille, elle va pouvoir compter sur le soutien de ses amis. Le beau gosse et drôlissime Théodore son meilleur ami de toujours, Jack Mac le timide au grand cœur hyper touchant, la fantasque Iva Lou conductrice du Bookmobile (je vous avoue que tout le livre je pensais Batmobile version livres)(sans Christian Bale  ), et j’en oublie pleins d’autres, des adolescentes aux papis et mamies, tous vont la soutenir et la remuer quand il le faudra.

Nous allons rire, sourire, pleurer, déprimer, avoir honte, aimer avec elle. Nous allons nous aussi aller de découvertes en découvertes, sur les traces de sa famille. Nous allons espérer pour qu’elle arrive à ses fins. Et surtout nous allons découvrir ce que cache son cœur, au plus profond et découvrir l’amour de sa vie, mais avant elle (quoique jusqu’à la fin je me suis demandée si elle allait finir par enfin ouvrir les yeux).

L’écriture est douce, légère, entraînante. Elle nous berce tout du long et on n’en sort qu’à reculons, on aimerait tellement prolonger ce doux moment. Je me suis donc régalée du début à la fin et pour conclure je ne peux que vous conseiller un bon chocolat chaud, quelques petits gâteaux, une couverture toute douce et d’ouvrir la première page de ce roman.

Cocooning’ment Vôtre,
Melwasul

P.S: Je vous conseille de surveiller le blog si ce livre vous tente … 😉

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Bienvenue à Big Stone Gap d’Adriana Trigiani »

  1. Kieu-Xuan

    En ce moment les livres des Éditions Charleston me tentent de plus (les couvertures y sont pour beaucoup) et je pense que celui-ci serait une bonne mise en bouche 😉 Si tu en as certains à me conseille n’hésite pas !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *