Baine de Alexandra Ivy

Baine
Titre : Baine (Les Dragons de l’Éternité #1)
Auteur : Alexandra Ivy
Éditeur : Milady
Date de parution : 18 mars 2016

Résumé

Après un quart de siècle en cavale, Tayla a décidé qu’il était temps d’arrêter de fuir. Mais à peine a-t-elle posé ses valises que, Baine, le dragon qui la poursuit depuis tout ce temps la retrouve malgré ses sorts de protection. La jeune femme va alors découvrir qu’elle a une dette envers la terrifiante créature. Et celui-ci exige qu’elle le serve dans son harem. Mais il devient vite évident qu’il n’était pas le seul démon lancé à sa poursuite. Baine devra trouver un moyen de la séduire et de découvrir ses secrets… s’il ne veut pas la perdre pour toujours.

Avis de Moonshine

note 3

Voici un roman que j’attendais avec une impatience de dingue. C’est un spin-off de la série des Gardiens de l’éternité. Une série que j’adore. Avec ce spin-off je ne pouvais être que joie en le lisant. Un Dragon, une Sidh et des personnages de la première série qui font des allers-retours dans celle-ci. Chouette, chouette, j’étais impatiente. Mais je peux vous dire que je ne vais pas être tendre avec ce livre. Ma lecture m’a vite fait déchanter.

L’histoire est totalement basique. Elle est similaire à l’une que j’ai déjà lu dans les Gardiens de l’éternité. Tayla est une jeune femme promise à Baine un dragon pur sang, pur race. Elle doit faire partie de son harem. Mais celle-ci arrive à s’échapper et fuit le dragon durant 25 ans. Il l’a retrouve, la convoite et veut la faire sienne. Elle se rebiffe et essaye de retrouver sa liberté et au final, elle craque et se donne à lui. Bon ok ! C’est pas comme si je n’avais pas déjà vu cette trame. Mais là ! Dans deux série d’Alexandra Ivy c’est abusé. Mais elle nous fait quoi !!!

Je continue dans ma déception. Ce roman fait 300 pages autant vous dire qu’il se lit très rapidement car l’écriture est assez grosse. Je comprends mieux pourquoi l’histoire de nos héros est expédiée en quatrième vitesse sans développer l’intrigue ni les sentiments. Grosse déception pour ce dernier point. Ce qu’il m’a manqué le plus c’est la mythologie et les origines à travers ces nouveaux change-formes. Car en effet, l’histoire nous donne un aperçu de la vie des dragons. Mais rien ne nous ai dit sur leur origine et leurs mythes. Quel dommage !

Ce qui rattrape ce premier tome et l’humour que met Alexandra Ivy dans son histoire. Toujours des vannes et des répliques du tonnerre. Et quelle joie de retrouver notre petite gargouille chérie. Levet, toujours avec son accent français et ses idées loufoques de Chevalier sur son fier destrier. Il ne manque pas une occasion de nous faire rire.

Vous l’aurez compris, je reste très mitigée après la lecture de ce premier tome qui je le rappelle est un spin-off de la série des Gardiens de l’éternité. J’espère que les prochains volumes redresseront la barre.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *