Audacieuse Heather de Stephanie Laurens

Audacieuse Heather

Titre : Audacieuse Heather (La fierté des sœurs Cynster #1; Cynster #16)
Auteur : Stephanie Laurens
Éditeur : Harlequin – Victoria
Date de parution : 02 mars 2016

Résumé

Heather Cynster n’avait qu’un rêve : pimenter sa vie de jeune héritière. Mais elle n’entendait pas être enlevée au sortir d’une soirée mondaine et jetée sans ménagement dans un fiacre ! Pour couronner le tout, le seul homme qui vient à son secours est ce prétentieux de lord Breckenridge. Mais, avant de s’échapper à ses côtés, elle compte bien percer le mystère de ce ravisseur anonyme déterminé à s’en prendre à ses sœurs et elle…

Dans ce premier volet de sa nouvelle série, Stephanie Laurens nous entraîne dans une course-poursuite passionnée à travers la campagne anglaise.

Avis de Melwasul

note 10

Aujourd’hui, retour sur la nouvelle collection des éditions Harlequin, la belle Victoria. Et particulièrement sur ma deuxième lecture après La perle rare de Laura Lee Guhrke que j’avais énormément apprécié. Avant de rentrer dans le vif du sujet, il vous faut savoir de chose sur Stephanie Laurens et sa série sur la famille Cynster.

D’abord, c’est une série qui compte 23 romans pour le moment mais qui se découpe en plusieurs mini-séries à l’intérieur dont La fierté des sœurs Cynster fait partie (par exemple Audacieuse Heather est le 16e tome des Cynster mais le premier dans la mini-série des trois sœurs). Que ça ne vous perturbe pas trop et disons-le de suite, que ce soit le 16e tome de la série mère ne vous gênera en rien, l’intrigue des trois sœurs étant vraiment indépendante (c’est pas pour rien que c’est une série dans la série) et même si vous comprendrez vite que certains personnages ont déjà été rencontrés dans les tomes précédents, l’auteur fait en sorte que cela ne nous gêne en rien grâce à de petits rappels et de petites informations ici et là. L’autre point c’est que j’étais hyper impatiente de découvrir cet auteur en français (elle a été traduit en québécois mais je n’ai pas réussi à lire ^^). J’en attendais donc beaucoup.

Heather Cynster, à 25 ans, est pratiquement considérée comme une vieille fille et commence à en avoir marre de voir toujours les mêmes personnes dans les mêmes soirées barbantes. Bien décidée à trouver son prince charmant, son héros, elle décide de jouer à un jeu plus dangereux et de s’inviter dans une soirée un peu plus pimentée … Manque de pot, elle tombe sur lord Breckenridge, un ami des hommes de sa famille et surtout son ennemi juré. C’est simple, ils ne peuvent pas se voir en peinture, tout chez l’autre les exaspère. Celui-ci lui fait immédiatement quitter la soirée avant que cette jeune fille de bonne famille ne puisse voir quoi que ce soit … Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est qu’avant de monter dans sa voiture, celle-ci soit enlevée.

Ni une ni deux, Breckenridge part immédiatement à sa rescousse et tente de la sauver des mille dangers qui l’attendent très certainement. Au final, elle est plutôt tranquille et bien traitée. Certes elle est enlevée mais ses ravisseurs ont pour consigner de prendre soin d’elle, elle a même un chaperon ! Elle tente alors, discrètement, de découvrir qui l’a enlevé et pourquoi. Si elle n’apprend rien sur l’identité de l’homme à l’origine de l’enlèvement, elle découvre que c’est en lien avec ses sœurs. Alors que Breckenridge finit par la rattraper à la possibilité de la sauver, elle a un plan méga génial (de son avis) : elle ne va pas se laisser sauver et continuer à faire la jeune femme docile pour en apprendre le plus possible et ainsi pour pouvoir protéger ses sœurs pendant que Breckenridge continuera de la suivre et de la « protéger » à distance. Vous vous en doutez bien ce dernier ne va pas vraiment être d’accord mais Heather est tellement têtue qu’elle ne va pas lui laisser le choix.

Et c’est là le plus gros reproche que j’ai à faire à ce roman, c’est cette première partie où Heather et ses ravisseurs vont d’auberges en auberges et où Breckenridge les suit. C’était sympa au début mais après j’y ai trouvé quelques petites longueurs et c’était assez répétitif. Je pense que l’auteur aurait pu abréger cette partie parce qu’elle a failli me perdre et que la suite est vraiment géniale ! C’est d’ailleurs à cause de cette petite partie que le livre n’a pas 4 ou 4.5 sur 5 ! Quel dommage parce que sinon j’ai adoré l’intrigue et la plume de l’auteur.

D’abord le personnage de Breckenridge est vraiment génial. Qu’est-ce qu’il est grognon, drôle, impertinent mais se fait quand même mener par le bout du nez par Heather. Surtout, c’est lui qui réalise en premier qu’il est amoureux d’Heather. Il va tout faire pour lui ouvrir les yeux et la laisser le baratiner sans oublier ses objectifs. C’est vraiment le héros qu’elle attendait même si, obstinée comme elle l’est, il va lui falloir un petit moment avant de le réaliser. D’ailleurs, j’avais envie de lui botter les fesses pour qu’elle arrête de faire sa pénible !

Comme je le disais plus haut, j’ai beaucoup aimé la plume de Stephanie Laurens (d’où mon reproche de ces longueurs alors que le reste est parfait). Il y a une bonne dose d’humour, les personnages secondaires sont vraiment intéressants et comme j’aime le dire, ils existent pour eux-mêmes, mais surtout, le gros point fort, c’est l’intrigue et les mystères qui restent. Parce que si Heather est sauvée par son héros, nous ne savons toujours pas qui est vraiment son ravisseur, nous avons seulement quelques informations sur d’où il vient et son statut, mais aussi sur une partie des raisons de son acte (raisons que ne connaissant pas nos héros). Nous ne sommes donc pas au bout de nos surprises, je suppose qu’il va échouer encore los du deuxième tome et qu’il deviendra héros au troisième parce que j’ai bien senti que c’était finalement un homme bon … Bref, j’ai hâte de lire la suite, en espérant ne pas y retrouver ces petits longueurs.

Un dernier mot sur la famille qu’a créé Stephanie Laurens qui est assez extraordinaire comme nous le montre l’arbre généalogique, les petites informations glanées ici et là mais surtout les liens entre tous les personnages. Je n’ai qu’un seul regret, que les premiers tomes ne soient pas traduits, mais sait-on jamais ?! Peut-être un jour, je vais croiser les doigts.

Mystérieusement Vôtre,
Melwasul

logo harlequin

Retrouvez ce livre sur Harlequin

 

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Audacieuse Heather de Stephanie Laurens »

  1. sailorphenix

    oui esprons qu’il sortent les premiers sont il faut se radattre sur le vo ou la version canadienne francaise de chez ada edition ^^ c bien ada edition n’a pas editer les soeur mais les autres serie le cobra noir, le bastion club et les cynster ^^

    Répondre
      1. sailorphenix

        moi je m’y jsuis vite fait >< mais bon esperons qu'il marche chez harlequin et qu'il sorte tout la serie comme ils disait au festival selon les contenue il ne publie mais 🙁

        Répondre
        1. Melwasul Auteur de l’article

          pssssttt, le premier tome de la série arrive dans la nouvelle collection des éditions Charleston en mai ou juin …. 😉

          Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Sailorphenix? Attends je suis en train de réaliser quelque chose: je t’ai rencontrée dimanche dernier chez Siham ou tu es une autre sailorphenix? ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *