Archer’s voice de Mia Sheridan

archer's voice
Titre : Archer’s voice
Auteur : Mia Sheridan
Éditeur : Hugo Roman – Collection New Romance
Date de parution : 4 février 2016

Résumé

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

Avis de Moonshine

note 5

Pour ce livre, Melwasul et moi étions en compétition pour le lire et le chroniquer. Je la remercie de me laisser l’honneur d’écrire cette chronique. Oui ! Il nous arrive parfois d’avoir les mêmes coups de cœur pour des livres. Archer’s voice est bien mon vrai coup de cœur de ces dernières années. C’est un livre que je n’hésiterai pas à relire sans me lasser. Je tiens à remercier la maison d’édition Hugo Roman d’avoir la si génialissime idée de traduire cette magnifique romance. Cette histoire est déjà un phénomène littéraire.

L’histoire est passionnante et émouvante. On commence le premier chapitre et on ne peut plus lâcher le livre. Tout commence que Bree décide de faire un break dans sa vie. Elle organise un road-trip et part à l’aventure. Elle s’arrête dans une charmante et pittoresque ville qu’elle connaît déjà pour y avoir passer des vacances heureuses en famille. Elle décide de s’installer dans cette ville pour quelques temps et d’y trouver un travail. En sortant de la supérette, elle rencontre un jeune homme bien étrange qui ne lui adresse pas parole. Leur rencontre est brève et assez cocasse. Elle apprendra bien plus tard que ce jeune homme n’est autre qu’Archer. Le jeune homme est muet e vit seul à l’écart des habitants de la ville. Ces derniers pensent qu’il est cinglé depuis son accident. Ce livre nous propose des héros aussi secret l’un que l’autre. Bree fuit son passé et pense trouver le repos dans cette petite ville. Pour Archer, c’est tout l’inverse. Jeune homme solitaire, il fuit les relations humaines pour se protéger. Deux protagonistes si secrets qui vont pourtant se rencontrer et s’ouvrir l’un à l’autre. Ils affronteront ensemble leurs peurs pour apprendre ou réapprendre à vivre.

L’histoire m’a littéralement prise aux tripes. Tout au long de ma lecture, je suis passée par plusieurs états d’esprit. Tantôt heureuse tantôt en larmes. Mon petit cœur a joué au yoyo dans ma cage thoracique. Je ne pensais pas être autant touchée et émue par ce livre. L’auteur aborde avec véracité un sujet délicat de telle façon que notre héros se retrouve coupé du monde depuis l’âge de 7 ans. Muet, il n’a jamais appris à communiquer avec son entourage. Il a du apprendre les choses de la vie seul dans des livres. Ce qui est en soit un exploit. Archer me fait penser à Tarzan : un jeune homme sauvage et solitaire qui évolue dans son univers jusqu’à ce que la réalité le rattrape. Et c’est bien grâce à sa relation avec Bree qui va prendre conscience de la réalité qui s’offre à lui. Il apprend à aimer et à faire confiance. Mais il va aussi découvrir que l’amour peut faire souffrir et qu’on en ressort pas indemne . Leur amour va devenir si pur et si fort, qu’il les éloignera mais pour mieux les rapprocher.

Ce roman est brut en sentiments. Comme moi, il vous prendra aux tripes et ne vous donnera pas une seconde de répits. Vous passez par une palette d’émotions : du rire aux larmes, de l’ébahissement à l’incompréhension. Comment ne pas succomber aux charmes d’Archer. Un petit garçon coincé dans le corps d’un homme. Émotions garanties, ne passez pas à côté de ce livre.

coup de coeur

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

4 réflexions au sujet de « Archer’s voice de Mia Sheridan »

  1. Cammy

    AH, celui-là m’attend déjà sagement sur ma Kindle, j’espère le lire la semaine prochaine !!
    Ta chronique me l’a fait remonter en haut de ma PàL !!

    Répondre
  2. Melwasul

    *4/5*

    Une magnifique romance, c’est incontestable. Archer est un héros à couper le souffle tellement il est touchant. Comme le dit si bien l’amie de Bree, plus on le découvre, plus on a envie de le prendre dans nos bras pour lui faire un énorme câlin ! Je reviens là-dessus mais vraiment il nous touche, au plus profond de notre coeur. Rien chez lui ne nous laisse indifférent. Même s’il est très, très beau et sexy finalement, je l’ai complètement oublié. Je ne pensais qu’à ses yeux qui font tant passer, à ses gestes, à ses mots qui percutent toujours de plein fouet. Je sais je me répète mais Archer est vraiment touchant, c’est vraiment ce qui le décrit le mieux, dans ses découvertes des autres et de lui-même, dans ses premiers contacts, dans son apprentissage du monde pour lui le garçon isolé, moqué, laissé de côté et qui vit sa vie seul, sans contact avec le monde extérieur depuis que son oncle foldingue, l’unique personne à s’être occupé de lui depuis ses 7 ans, est mort il y a 4 ans de cela. Roh lalala je me répète mais Archer quel garçon extraordinaire, quel héros qui sort des sentiers battus, quel héros … touchant, poignant !
    Bree aussi est une héroïne extraordinaire mais face au personnage de Archer elle ne peut être qu’un ton en-dessous. Ensemble, ils forment un couple magnifique, par des regards ils nous font comprendre ce que c’est qu’aimer l’autre inconditionnellement, ils définissent l’amour (je suis romantique aujourd’hui, St Valentin oblige 😉 ).
    Si je n’ai pas mis la note maximale, c’est parce que j’ai eu un énorme coup de coeur pour Archer mais pas pour le roman en général. Je lui reproche une petite chose: un dernier rebondissement que j’ai toruvé un peu en trop ou alors traité trop rapidement, cela arrive un peu comme un cheveu sur la soupe même si je l’avais vu venir depuis quelques pages, j’ai trouvé l’évènement par forcément bien traité, un peu bâclé, c’est vraiment dommage, Archer’s Voice aurait tellement mérité un coup de coeur !

    Répondre
  3. katounette

    Je l’ai vu chez mon libraire et je ne l’ai pas pris. Après avoir lu votre chronique, je suis retournée l’acheter et je l’ai dévoré en deux soirées. Whaouh ! il y a des livres qui marquent, et celui là restera dans mon coeur. Evidemment si je cherche la petite bête, certains passages m’ont fait tiquer, j’ai trouvé que certains aspect de leur relation n’étaient pas assez développés et que finalement tout cela me semblait un peu gros mais, je ne sais comment l’expliquer, tous ces petits détails se sont estompés pour laisser place à un merveilleux sentiment de bonheur, bref j’ai adoré !

    Répondre
  4. colorandbook

    Jetais pas attire par se livre car je n’aimais pas sa couverture, mais franchement ta chronique ma réellement donne envie de le lire il rejoins ma wl grâce a toi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *