Amoureuse et un peu plus de Pamela Morsi

amoureuse et un peu plus
Titre : Amoureuse et un peu plus
Auteur : Pamela Morsi
Éditeur : Harlequin – Best-Sellers
Date de parution : 01 septembre 2014

Résumé

Diriger la bibliothèque de Verdant dans le Kansas ? Dorothy (D.J. pour les intimes) a l’impression de vivre un rêve aussi improbable que merveilleux. Et pas question de se laisser décourager parce que la bibliothèque n’a en réalité rien du pimpant établissement qu’elle avait imaginé, mais tout du tombeau lugubre. Pas question non plus de se laisser abattre parce que les membres de sa nouvelle équipe se montrent pour le moins étranges et peu sociables : elle saura les apprivoiser. Mais son enthousiasme et sa détermination flanchent sérieusement quand on lui présente Scott Sanderson, le pharmacien de la petite ville. Là, D.J. doit définitivement se rendre à l’évidence : elle est vraiment très, très loin du paradis dont elle avait rêvé. Car Scott n’est autre que le séduisant inconnu qu’elle a rencontré six ans plus tôt à South Padre et avec lequel elle a commis l’irréparable avant de fuir, éperdue de honte, au petit matin… Heureusement, elle ne ressemble en rien à la jeune femme libérée et passionnée qu’elle s’était amusée à jouer le temps d’une soirée entre copines : avec son chignon, ses lunettes et ses tenues strictes, elle est sûre que Scott n’a aucun moyen de la reconnaître.

Avis de Melwasul

note 4Ce livre avait vraiment tout pour être parfait… Jusqu’au dernier chapitre et l’épilogue ! Attention, je suis tellement en colère mais surtout frustrée qu’il risque d’y avoir quelques (gros) spoilers sur l’histoire.

Notre histoire commence quand Dorothy (D.J. pour les intimes) arrive à Verdant, petite bourgade perdue du Kansas, pour y diriger la bibliothèque en grande perte de vitesse. C’est la présidente du conseil d’administration, Mme Vivian Sanderson, elle-même qui l’a embauchée et qui lui propose (impose) de loger dans l’appartement de sa maison. Sauf que Viv avait plus d’un plan en tête en embauchant D.J., elle l’a plus embauchée pour elle que pour la bibliothèque. Enfin, pas vraiment pour elle, mais pour son fils Scott qu’elle compte bien caser avec. Son plus cher souhait après avoir mené l’enquête sur Dorothy et l’avoir rencontrée, serait qu’ils finissent ensemble. Sauf que surprise, stupeur et tremblement ! D.J. reconnaît immédiatement Scott, c’est l’homme avec lequel elle a passé la plus fabuleuse des nuits huit ans plus tôt. Entre soulagement et colère elle se rend compte que lui ne la remet pas du tout. Scott qui ne comprend pas pourquoi cette petite bibliothécaire est aussi peu aimable avec lui et fait tout pour l’éviter. D’un côté Viv est bien décidée à les réunir, de l’autre Dorothy est bien décidée à éviter Scott et au milieu, celui-ci se rend compte qu’il aimerait bien faire plus ample connaissance avec D.J. même si le souvenir de Paillette, la femme avec qui il a passé la plus belle des nuits huit ans plus tôt le hante toujours. Surtout que si différentes qu’elles soient l’une de l’autre, plus le temps passe, plus il ne peut s’empêcher d’associer dans son esprit Paillette et D.J.

Bref le temps passe, D.J. et Scott se rapprochent, notamment grâce aux efforts (hilarants) de Viv pour les réunir. Ils apprennent à se connaître et finissent par vraiment tomber amoureux l’un de l’autre mais un mystère demeure. Quand Scott va-t-il découvrir que Paillette et D.J. ne sont qu’une seule et même personne ? Comment va-t-il réagir en découvrant ce que Dorothy ne lui a pas dit ? Que de suspense, et je dois dire que j’étais vraiment impatiente que la révélation tombe, de savoir comment cela allait arriver et ce que cela entraînerait. J’avais vraiment hâte de le découvrir et pourtant les pages passées et toujours rien. Puis, enfin, LA découverte de Scott, grâce au pendentif de Paillette se trouvant dans les affaires de D.J., tout cela juste devant elle. Découverte de Scott.Silence. D.J. qui se retourne. Ils se regardent. Elle voit le pendentif dans sa main. Il comprend silencieusement. Fin de chapitre.

Chapitre suivant. South Padre (huit ans plus tard). INH ?!!! Huit ans plus tard ? Zut j’ai sauté des pages. Retour en arrière une fois, deux fois, trois fois. Non je n’hallucine pas ! La découverte, South Padre (huit ans plus tard), quatre page d’épilogue ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants, The End. Non mais oh la stop ?!!! Vous auriez dû voir ma tête, un peu comme si je m’étais levée le matin de Noël avec rien du tout au pied du sapin ! Le truc fondamental, qu’on attend depuis le début du roman, la découverte qui peut tout changer, qui peut rajouter un peu d’action, d’émotion, on nous la passe complètement sous silence. Genre

Scott n’a rien dit, n’a pas été énervé du mensonge de D.J., n’a pas été en colère, puis soulagé. D.J. n’a pas pris peur, il n’y a pas eu de crise suivie de retrouvailles ?!! Non mais punaise c’est pas possible ça ! J’ai qu’une seule hypothèse, l’auteure devait être en panne de feuille ou d’encre lors de la rédaction de son manuscrit. Parce que vraiment je trouve que c’est se moquer de la gueule du monde. AHHHRGG je vais me calmer avant de devenir vulgaire et méchante. Respire. Respire encore.

Peut-être bien que je m’énerve pour rien, que cela ne va pas en déranger certains mais moi je me sens spoliée. Je suis frustrée. J’ai l’impression qu’on m’a enlevé un bout de mon plaisir de lecture surtout que là j’étais vraiment prise dans l’histoire qui est fort sympathique. C’est bourré d’humour, mais aussi d’émotion avec Viv par exemple, il y est question de sujets pas toujours facile comme le handicap, le deuil, le suicide, qui sont fort bien traités avec pudeur et délicatesse. Nos héros et les personnages qui les entourent sont très attachants, on aime suivre leurs aventures et mésaventures, dans une ambiance de petite bourgade américaine où tout le monde connaît tout le monde et que j’aime beaucoup. Jusqu’à ce dernier chapitre, j’étais sur un bon 4.5/5, pour vous dire à quel point j’appréciais ma lecture. Mais ce que m’a fait l’auteure, je le juge impardonnable (je suis rancunière apparemment ^^). Peut-être que vous allez trouver que j’exagère mais moi ça m’a grandement énervé et je ne suis même pas sûre d’avoir envie de lire d’autres livres de l’auteure si c’est pour me retrouver dans la même situation, autant passer mon tour.

Vous voilà donc prévenu. Si vous avez envie de rire, de passer un excellent moment, d’être touchée par des personnages plaisant et que vous n’êtes pas du genre à finir frustrés, n’hésitez pas à le lire. Si vous êtes plus dans mon genre, passez votre tour…

Colériquement Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Amoureuse et un peu plus de Pamela Morsi »

  1. Fabiola

    Ma pauvre! En fait le problème c’est que l’auteur a choisi de maintenir le suspense reconnaitra/reconnaitra pas, pardonnera/pardonnera pas…. pour finalement laisser tomber ce côté. Elle aurait dû lever ce suspense plus tôt ou dès le début, tu aurais été moins frustrée 🙂

    Répondre
    1. Melwasul

      Le suspense ne me dérangeait pas tant que ça au contraire, j’attendais avec impatience que cela arrive et dans quelles conditions, je trouvais ça chouette mais finalement la manière dont elle a fait ça, j’ai trouvé ça ridicule (je suis même allée lire des commentaires en VO sur internet pour vérifier que ce ne soit pas dans min livre qu’il manquait des chapitres … 😀 )

      Répondre
  2. Bib HLM

    « Vous auriez dû voir ma tête, un peu comme si je m’étais levée le matin de Noël avec rien du tout au pied du sapin ! » J’adoooooore ! Bon bon bon j’hésite j’ai bien envie de découvrir cette histoire mais la fin en queue de poisson ça m’agace comme toi :/ je pense passer mon tour ! Dommage j’adore les histoires de bibliothécaires !

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Pour ce qui est de la fin on peut pas dire que ce soit vraiment en queue de poisson, on a un épilogue avec une fin. Mais entre les deux il manque quelques chapitres …

      Répondre
  3. Nancy

    Je viens de lire. J’ai adorée de A à Y. La fin me laisse en colère, oui ok je veux toujours savoir ce qui se passe plus tard dans la vies de mes héroïnes, mais là………… Je suis déçue. Comme disait le commentaire précédent il manque quelques chapitres…….

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Arhgggg j’avais oublié ce roman mais rien que de lire le titre et ton commentaire je me suis dit « ahh la fin bâclée hyper frustrante » -> finalement, je ne m’en suis toujours pas remise !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *