Allégeance de Veronica Roth

divergente 3

Titre : Allégeance (Divergent #3)
Auteur : Veronica Roth
Éditeur : Nathan
Date de parution : 15 mai 2014

Résumé

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s’échapper. Le monde qu’ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu’on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

Avis de Mockingjay

note 5ATTENTION SPOILERS !!!!!!!

Tout au long de cette chronique, vous risquez de tomber sur des spoilers, nous préférons vous prévenir avant lecture afin de ne pas vous gâcher le plaisir.

Une fois n’est pas coutume, ces premières lignes que sont en fait les dernières que j’ai rédigées. Écrire cette chronique a été un vrai cauchemar. Vous le savez surement depuis le temps Divergent est la trilogie numéro 1 dans mon top littéraire, et vous ne pouvez pas vous imaginer a quel point c’est dur d’écrire sur quelque chose qu’on trouve absolument parfait.
Comment réussir à rendre hommage a ces livres qui m’ont fait évoluer, ces livres qui ont changé à tout jamais mon univers littéraire, ces livres qui m’ont fait ressentir tellement de choses ?

L’histoire

Rien que cette partie faisait 4 pages Word j’avais commencé par vous parler des deux premiers tomes et les hors séries, mais je crois que la chronique aurait été interminable et que je vous aurais perdu avant la moitié donc finalement je ne vais parler que du troisième.

Le livre reprend là ou le T2 s’est arrêté. Tris et ses comparses sont enfermés et attendent d’être interrogés et jugés pour avoir diffuser la vidéo de l’ancêtre de notre héroïne.
Jocelyne et la mère de Quatre gouvernent maintenant la ville et ont éradiqué le système de factions.

Comme le sérum de vérité ne lui fait toujours aucun effet Tris arrive à se sortir de cette situation sans encombre et fait également libérer ses amis.
Plus le temps passe et plus elle se rend compte que les sans factions menés par Jocelyne ont instaurés des règles injustes que les anciens membres des factions ont beaucoup de mal a appliquer. Résultat, ils se font lyncher sans que personne n’ose intervenir.
Notre héroïne toujours sous le choc des aveux de son ancêtre décide de quitter la ville afin de découvrir ce qui se cache réellement derrière le mur.

Une fois à l’extérieur ce qu’elle ainsi que, Christina, Tobias et les autres vont découvrir va remettre en question leur existence tout entière.
Elle va apprendre l’existence du Bureau des bien-êtres génétiques qui gère les différentes implantations.

Eh oui la ville dans laquelle vit Tris et ses amis et loin d’être unique. Le bureau les a mis en place afin d’améliorer la qualité des gènes de leurs habitants.
Quelque cycles auparavant, les chercheurs pensaient avoir découvert que si l’Homme se comportait de manière si brutale c’était à cause des leurs gènes défectueux . Ils ont donc décidé de faire quelques modifications ce qui a engendré des crimes encore plus atroces. Afin de réparer leurs erreurs, ils ont créé les fameuses villes afin de réparer les gènes des générations futures. C’est-ce que sont les divergents, des gènes pures, contrairement à tous les autres qui auraient soit-disant des gènes déficients.

Tris va aussi apprendre que ça mère vient en réalité du Bureau et qu’elle s’est portée volontaire pour entrer dans la ville afin de pourvoir vérifier les avancées de l’intérieur.
Malheureusement, très vite Tris va se rendre compte que le bureau ne vaut pas mieux que Jeannine ou Jocelyn, bien au contraire. Ils traitent les personnes aux gènes  déficients comme des esclaves, des gens malades qui au vu de leur gènes sont obligatoirement mauvais.
Il faut vraiment que je m’arrête sinon je vais vous raconter tout le livre, et je ne suis pas sûre que vous appréciez

Les personnages

Tris, que dire d’elle ? Cette héroïne je devrais plutôt employer le thème martyr est une des plus fortes que je n’ai jamais rencontré. Plus l’histoire avance et plus les événements auxquels elle a dû faire face l’endurcissent. Elle ne pense qu’aux autres, ses amis qui sont devenus sa véritable famille, son grand amour Tobias et tous ces étrangers qui vivent dans la misère et qui voient leurs droits bafoués sous prétexte que leurs gènes sont déficients. Elle va se sacrifier pour changer le monde et je trouve qu’il n’y a pas de plus belle fin pour une héroïne comme elle.

Quatre (dsl mais je trouve que le prénom Tobias ne lui va absolument pas), il m’avait déjà déçu dans le second tome, mais la c’est l’apothéose !! Où est le mec fort et fiable qu’on a rencontré dans le premier tome ?! il passe sont temps à se morfondre, à douter, il m’a prodigieusement agacé !!!!!! il ne fait que prendre de mauvaises décisions, et quand il se rend compte de ses erreurs se comporte encore plus pitoyablement ! Il n’y a qu’après la tragédie qu’il a réussi à m’émouvoir, mais c’est insuffisant. Ce personnage restera un long moment, je pense, ma plus grande désillusion littéraire !

Mon avis

Je l’ai toujours dit Divergent (Oui, je dis bien divergent ! rien à faire de leur changement de couvertures et de titres ! Je suis une fan de la première heure donc je continuerai d’utiliser le titre initial !!) et une série qui plus le temps avance meilleure elle devient. Chaque tome est plus impressionnant que le précédent et ce n’est pas une chose facile quand on voit la qualité du premier !

Celui-ci est encore plus grandiose que je ne l’avais imaginé !!! Les révélations qui y sont faites sont tellement surprenantes qu’elles combleront tous les accros. On apprend tellement de choses sur ce monde et ses secrets qu’on ne peut être que comblé par cette fin.
Il n’y a pas un seul temps mort ni un seul mot de trop, les réactions des personnages sont, d’une justesse incroyable les scènes s’enchainent, avec une logique et une précision mortelle et les pages défilent beaucoup trop vite !
J’admire la façon dont l’auteur arrive à nous offrir des ennemis plus immoraux et sans scrupules les uns que les autres et qui pourtant sont persuadés de faire les choses qu’il faut pour améliorer le monde.

Je sais que ce qui se passe un peu avant la fin en a déçu plus d’une/un, mais honnêtement quand on connait l’histoire et le caractère de Tris pensiez-vous sérieusement que ça aurait pu finir autrement ? Moi pas, j’ai trouvé cette conclusion parfaite et pour une fois qu’une auteure n’a pas peur de prendre des risques, ça nous change !!!

Après avoir fait mes adieux a Juliette et Warner des la trilogie insaisissable me voila contrainte de faire mes adieux à Tris Tobias et tout les autres, que cette année 2014 s’annonce cruelle vu toutes les merveilleuses trilogies qui vont prendre fin !

Heureusement Veronica Roth a annoncé qu’une multitude de hors séries du point de vue de Quatre étaient encore à paraitre (en VO ) ce qui nous permettra de prolonger un peu le plaisir.

Extraits

« Je n’ai plus besoin de revivre mes peurs. Désormais, je dois seulement essayer de les vaincre. »

« – J’aime bien me dire que j’aurais choisi les Audacieux, dit Nita. Mais je ne crois pas que j’aurais eu les tripes pour ça.
– Tu serais étonnée de ce qu’on est capable de faire quand on n’a pas le choix, répond Tris. »

« Je suppose qu’un feu qui brûle aussi fort n’est pas fait pour durer. »

« Il y a beaucoup de façons d’avoir du courage. Ça exige parfois d’offrir sa vie pour quelque chose de plus grand que soi, ou pour quelqu’un. D’autres fois, le même but exige de renoncer à tout ce qu’on a connu, à tous ceux qu’on a aimés.
Mais pas toujours.
Parfois, le courage, c’est juste de serrer les dents contre la souffrance, et de s’efforcer d’avancer au jour le jour, lentement, vers une vie meilleure. »

Mocking Jay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

11 réflexions au sujet de « Allégeance de Veronica Roth »

    1. MockingJay

      SI!!!!! il le faut!!!
      Tu ne veux pas savoir ce que signifie vraiment être divergent?
      Savoir que les parents de tris s’aimaient au point de faire passer l’amour avent les factions?
      Tu ne veux pas découvrir quelle grosse nouille 4 est réellement?

      TU DOIS LE LIRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre
      1. Melwasul

        je connais la fin, et tu sais j’aimerais vivre dans un monde de bisounours du coup, là vraiment je peux pas accepter ce qu’à fait l’auteur ! si je lis c’est pour m’évader pas pour sombrer ^^

        Répondre
        1. MockingJay

          mais justement, tu vas pas sombrer. elle a pas fait ca de façon déprimante.
          Elle a juste rendu le personnage encore plus forte et héroïque <3

          Répondre
          1. Melwasul

            si si je sais que je vais m’énerver après l’auteur d’avoir fait ça !! Tu sais je suis une romantique moi ^^

  1. shifuzen

    Je ne suis pas d’accord au sujet de Quatre, il devait passer par ces moments de doutes pour que l’auteur montre ce qu’est le conditionnement : « vous êtes des GD, c’est marqué noir sur blanc, ce n’est pas votre faute… blabla …, pour quelqu’un qui a été maltraité comme lui dans son enfance, il y croit » Avec Quatre qui est pourtant fort, on voit comment on peut se faire manipuler.
    Moi, perso au risque de faire hurler, c’est bien Tris qui m’a gonflée : « j’ai 16 ans, avant je n’étais qu’une gourde, mais depuis mon initiation chez les audacieux, je suis intelligente, mes idées sont toujours fabuleuses et du coup j’ai toujours raison ! Je ne réagis à aucun sérum (on ne nous dit pas pourquoi ????) du coup je suis encore plus puissante… »
    Je suis contente d’avoir lu ce tome 3 mais je n’ai pas pu m’empêcher de faire un petit parallèle avec la fin de Hunger Games : le gouvernement nous ment, viva la révolucion ! Nos vies pour la « liberté de penser », je suis peut être la seule à être déçue par la fin. Je pourrais expliquer vraiment pourquoi mais sans trop spoiler impossible…

    Répondre
    1. MockingJay

      Ben mince alors, on pense tout le contraire l’une de l’autre 😉
      J’ai adoré que Tris se révèle enfin tel qu’elle est vraiment. Chez les Audacieux, elle peut enfin être elle même sans se faire réprimander par ses parents ou son frère. Elle ne devient pas forte et intelligente, elle l’a toujours été sans pouvoir le montrer.

      Pour quatre je comprends ton point de vue, je comprends qu’il soit perturbé par cette révélation. Mais le Quatre qui m’a fat craquer c’est celui qui est fort et sur de lui. Pas celui qui ment et qui est totalement perdu.

      Pour ce qui est de la fin en elle même, je comprends aussi ton énervement mais c’est le but de toute dystopies à mon avis. Un gouvernement qui prend son peuple pour des esclaves et qui finit par s’écrouler grâce a nos héroïnes forte et vaillantes 😀

      La fin d’Hunger Games (bâclée a mon gout) m’a bcp plus déçue que celle ci

      Répondre
  2. Ialys

    Je suis en pleine lecture et je ne sais pas si c’est le fait d’avoir lu le tome il y a un an et d’avoir oublié pas mal de choses ou si je trouve l’histoire moins vibrante mais j’ai beaucoup de mal à avancer ! La fin me fait peur 🙂

    Répondre
    1. MockingJay

      Rassure toi ca a été la même chose pour moi (heureusement que j’avais lu ce tome en VO ca a rendu ma lecture VF bcp plus simple) Mais relire les précédents tomes n’aurait pas été une mauvaise idée, bien au contraire, parce que moi aussi j’avais oublié plen de chose.
      Par exemple, je l’ai dis sur Facebook. Ce qu’a fait Caleb a sa sœur je ne m’en souvenais absolument pas alors que c’est une choses plutôt importante.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *