Addict de Jeanne Ryan

couv addict

Titre : Addict
Auteur : Jeanne Ryan
Éditeur : Robert Laffont
Date de parution : 21 février 2013

Résumé

Un jeu sans règle ni pitié. Qu’êtes-vous prêt à perdre pour gagner ?
ADDICT est un jeu qui diffuse sur Internet des défis filmés en direct. Vee, 17 ans, ne sait pas si elle aura le cran d’y participer. Mais les organisateurs connaissent ses désirs les plus secrets et finissent par la convaincre avec des cadeaux qu’elle ne peut refuser et un partenaire irrésistible…
Dès qu’elle fait équipe avec le beau Ian, Vee ne peut qu’accepter le défi suivant, puis un autre, et encore un autre… D’autant que l’engouement des milliers d’Observateurs en ligne la pousse à dépasser ses limites et ses peurs.
Bientôt, le jeu prend un tournant plus que malsain : dangereux. Mais comment décrocher quand on est devenue complètement addict ?

Avis de Mockingjay

note 5Je le clame haut et fort, les gens qui travaillent pour les Éditions Robert Laffont sont mes nouveaux dieux !
Je ne sais pas qui déniche les manuscrits, mais je vénère ces personnes ! Ce livre est juste démentiel !
Rien qu’à l’idée de vous en parler mon rythme cardiaque grimpe en flèche !

L’histoire

Vee est une jeune adolescente réservée et entourée de très bons amis. Elle en a assez d’être simplement la « gentille petite Vee ». Pour sortir de l’ombre de sa meilleure amie et surtout pour impressionner un garçon, elle décide de participer au nouveau jeu à la mode ADDICT.
Le principe : combattre ses peurs pour remporter des cadeaux hors de prix. Comme le dit l’héroïne : une « action vérité » sans la partie vérité.

Le jeu se déroule en plusieurs actes et dans plusieurs villes. On choisit de devenir soit joueur, soit observateur (ceux-la doivent payer pour s’inscrire). La première étape « les défis anonymes » consiste à se filmer faisant une action choisie parmi une liste consultable en ligne. Si cette action est réussie et qu’elle plait aux téléspectateurs alors le candidat est sélectionné.

Lors de la seconde étape « les défis en direct », le joueur se voit attribuer un partenaire. A deux, ils doivent réaliser des défis envoyés par SMS ou mail qui sont filmés et diffusés en direct.

Puis arrive la dernière étape, le grand final. Les gagnants de l’épreuve précédente sont réunis pour forme une équipe. Si l’un d’eux abandonne tous perdent.

Alors si les premières épreuves son assez « simple » et carrément comique, tout va vite s’intensifier. Vee déjà horrifiée par le premier défi, le plus simple de la liste, qu’elle a choisi ne peu pourtant s’empêcher d’entrer dans le jeu. Surtout lorsqu’on lui désigne un partenaire aussi gentil que canon. Elle se laisse entrainer par les récompenses et l’ambiance. Jusqu’à se retrouver coupée du monde et privée de son libre arbitre.

Les personnages

Vee est une jeune fille belle, intelligente et d’une timidité maladive. Passionnée de théâtre et de mode, elle rêve d’intégrer une grande école de stylisme. Même si elle est très bien intégrée et peu compter sur ses bons amis, elle ne peu s’empêcher de se trouver fade. Sa participation au jeu va lui permettre de se révéler et de se découvrir plus sûre d’elle, forte et passionnée. Mais surtout elle va se rendre compte que la vie n’a pas de prix.

Ian est son partenaire de jeu aussi séduisant que secret, et difficile à cerner. Même si on craque pour la manière dont il tombe amoureux de l’héroïne, on ne peu s’empêcher de douter de ses intentions. Et rien ne nous permet de discerner le vrai du faux jusqu’à la fin.

S’ajoute ensuite une pléiade de personnages secondaires tous aussi intriguants et attachants que les deux protagonistes principaux. Que se soit les amis de Vee, les observateurs et les joueurs d’ADDICT, ils vont tous nous faire douter et nous demander qui ils sont réellement.

L’ambiance

Le choix du titre que ce soit en VO : Nerve (Nerfs) ou en VF : Addict est parfaitement justifié.
A partir du moment où Vee décide de réaliser son premier défi, on est propulsé dans le jeu.
On passe d’une ambiance bon enfant qui nous fait rire et sourire à une course contre la montre entrainante et palpitante pour enfin finir sur un huit clos pesant, suffocant et terrifiant.

Je pense que c’est la première fois que j’ai une telle montée d’adrénaline en lisant un livre, le défi final est tellement malsain qu’on se demande jusqu’où ça va aller.
Vous avez adoré détester le président Snow d’Hunger Games et la mentalité du Capitol ? Vous allez ressentir la même chose pour l’organisateur de ce jeu.

L’écriture

Ce livre fait parti de ceux qui une fois terminé nous donne à réfléchir.
Il y a ce coté critique (et oh combien justifié) qui remet en cause notre société, notre humanité. Ces personnes qui sont prêtes à tout pour avoir leur quart d’heure de gloire. Ces personnes qui sont incapables de vivre sans leurs ordinateurs et téléphones. Ces personnes qui s’exposent parce qu’elles ont besoin de l’avis des autres pour avancer. Ou encore celle qui sous prétexte ont de l’argent pensent pouvoir tout acheter.

Qu’est ce que je serai capable de faire pour obtenir quelque chose que je veux plus que tout ?
Pas seulement les choses matérielles, mais aussi des choses plus vitales comme partager un dernier moment avec un être cher ? Ou tout simplement la liberté ?

Extraits

« Si moi je suis phonogénique, alors que dire de lui ? Il aurait toute sa place dans une production superproduction Hollywoodienne. Le dieu des pommettes seyantes ne l’a vraiment pas loupé »

« Sur la soirée, j’ai accumulé largement plus de mauvais point de karma que de bons !
Et maintenant, le karma va sans doute vouloir me botter les fesses… »

Alors même si je me plains toujours des livres dont il faut attendre la suite, ici c’est tout le contraire.
Je me suis tellement laissée emporter par ces pages que je ne peux m’empêcher d’en vouloir plus, beaucoup plus !

Mockingjay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

10 réflexions au sujet de « Addict de Jeanne Ryan »

  1. lilitth

    Après avoir lu ta critique , j’ai grave envie de le lire ^^
    Pourtant pas trop mon genre… mais bon comme pour divergent tu sais très bien nous convaincre 😉

    Répondre
    1. MockingJay

      Avec des livres comme ca, c’est pas moi qui vous convainc ;D
      c’est les auteurs, dès les premières pages, on est emporté dans leur monde, j’adore ca 🙂

      Répondre
  2. Melwasul

    Lu et comment dire ?! je suis un peu déçue !!

    niveau addiction je confirme une fois lu on ne peut plus s’arreter et on vit tous les défis à fond le coeur palpitant de stress

    mais après j’ai pas accroché avec les persos il manque quelque chose je ne sais pas trop quoi !

    par contre cette fin …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *