A vous pour toujours de Vivienne Lorret

à vous pour toujours

Titre : A vous pour toujours (Les gentlemen de Fallow Hall #1)
Auteur : Vivienne Lorret
Éditeur : Harlequin – Victoria
Date de parution : 01 juillet 2016

Résumé

Calliope n’a plus rien d’une romantique. Cinq ans plus tôt, elle a perdu la tête pour une simple lettre d’amour, au point de refuser une demande en mariage plus qu’honorable. Elle a compris son erreur le jour où d’autres jeunes filles ont reçu les mêmes missives, bientôt baptisées « Lettres de Casanova ». Depuis, Calliope n’a plus reçu aucune demande en mariage et elle nourrit une rancœur tenace envers l’inconnu qui a ruiné sa vie. Alors, lorsqu’au cours d’un séjour à Fallow Hall, une nouvelle lettre est envoyée à sa cousine, Calliope reprend espoir. Casanova est tout près, elle le sent, et elle va pouvoir enfin réaliser son rêve le plus cher : se venger.

Avis de Melwasul

note 3.5

Une nouvelle série qui commence dans la collection Victoria des éditions Harlequin et une série qui commence plutôt bien même s’il y a quelques imperfections.

Il y a cinq ans de cela, Calliope a annulé son mariage à la dernière minute à cause d’une lettre d’amour anonyme qui l’a complètement chamboulée et lui a fait ressentir l’inimaginable. Sauf que catastrophe, à la suite de cette lettre, six autres lettres ont été écrites et envoyées à d’autres jeunes femmes de la société londonienne. Calliope s’est retrouvée le cœur brisé et s’est promis de découvrir quel était l’homme qui l’avait tant fait souffrir.

Alors qu’elle est en voyage avec son frère et sa belle-sœur, ceux-ci font un arrêt à Fallow Hall où ils y retrouvent leur cousine (qui a épousé l’ancien fiancé de Calliope). Quelle n’est pas sa stupeur quand Calliope découvre qu’à Fallow Hall sa cousine a reçu une lettre du fameux Casanova. Face à cette information surprenante, la détermination de Calliope de découvrir qui est Casanova revient en force et cette fois-ci, elle ne lachera rien avant de savoir. Mais mener l’enquête ne va pas être si facile que cela Fallow Hall étant occupé par trois gentlemen qui auraient potentiellement pu écrire cette lettre.

Trois gentlemen parmi lesquels un certain Gabriel qui n’a pas l’air de pouvoir voir en peinture Calliope et qui a de drôles de conversations avec son frère. Gabriel qui semble bien décider à occuper Calliope pour que celle-ci ne traîne pas trop dans ses pattes et surtout pour qu’elle prenne du retard dans ses recherches … La bataille entre ces deux fortes têtes va faire rage et je pense que comme moi vous devinerez bien plus vite que Calliope qui est le fameux Casanova (en fait, il nous le dit à demi-mot). Un Casanova qui vient juste de faire le pari avec ses deux amis qu’il ne se marierait pas avant la fin de l’année.

S’il n’y a pas trop de suspense quant à savoir qui est Casanova, impossible de ne pas se poser de questions sur pourquoi cette lettre puis sur pourquoi ces autres lettres et sur pourquoi ces revirements. Ce que je pensais être intéressant ne l’est finalement pas tant que ça. J’ai trouvé bien plus fascinant l’affrontement entre nos deux héros dans le présent même si le passé a sa part d’importance. L’alchimie fonctionne parfaitement entre eux que ce soit la froideur, l’ardeur, les étincelles, les réparties cinglantes, tout y est et tout de manière censée.

Sans oublier les personnages secondaires qui sont eux aussi plutôt réussis. La cousine imbuvable et ridicule, le frangin qui ne peut s’empêcher de mettre son grain de sel (d’ailleurs j’ai eu l’impression qu’il était le héros d’un autre roman très certainement d’une série précédente) mais aussi les amis de Gabriel qui ne cessent d’essayer de lui mettre des bâtons dans les roues pour lui faire perdre son pari. Des amis dont j’ai hâte de lire les aventures, ils se sont bien moqués de Gabriel, ils se sont bien liguer contre lui et je sens qu’ils vont récupérer la monnaie de leur pièce … Qui rira bien rira le dernier !

Finalement le seul reproche que je peux faire à ce roman ce sont les longueurs que j’y ai trouvé, notamment au début quand l’histoire se met en place et que nos deux héros se redécouvrent. Ensuite, Vivienne Lorret a réussi à m’emporter avec son écriture fluide, plutôt lente mais colorée si je peux le dire ainsi. Ce n’est pas une écriture très rythmée, bourrée de rebondissements mais plutôt une écriture qui prend son temps sans oublier d’y ajouter de quoi pimenter un peu le texte, de quoi ajouter un peu de folie. Une écriture vraiment agréable et qui m’a permis de passer un excellent moment. Je lirai donc la suite avec grand plaisir !

Casanovament Vôtre,
Melwasul

logo harlequin

Retrouvez ce livre sur Harlequin

 

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

4 réflexions au sujet de « A vous pour toujours de Vivienne Lorret »

  1. Bib HLM

    « une lettre d’amour anonyme qui l’a complètement chamboulée et lui a fait ressentir l’inimaginable. Sauf que catastrophe, à la suite de cette lettre, six autres lettres ont été écrites et envoyées à d’autres jeunes femmes de la société londonienne. Calliope s’est retrouvée le cœur brisé et s’est promis de découvrir quel était l’homme qui l’avait tant fait souffrir. » Ô PU*AIN

    A peine commencé à lire ton avis.. et déjà envie de lire le bouquin.. super pour ma PAL

    « Ce que je pensais être intéressant ne l’est finalement pas tant que ça.  »
    Et une phrase plus loin, tu me calme ahahaha

    WishLiiiiist quand même <3

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      En fait, l’intérêt du livre n’est pas vraiment dans l’enquête à proprement parlé mais vraiment dans la relation entre les deux personnages avec chacun leurs secrets et en fond cette enquête qui est finalement l’origine de tout ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *