A la diable de Kristen Ashley

à la diable
Titre : A la diable (Rock Chick # 1)
Auteur : Kristen Ashley
Éditeur : Milady Romance
Date de parution : 29 avril 2016

Résumé

Happy hour pour toutes celles qui aiment le rock, les dessous en dentelle et les nuits chaudes ! Si vous voulez savourer le cocktail explosif qu’est « Rock Chick », prenez une libraire farouche et sexy, un ancien bad boy devenu détective, un barista un peu trop sage pour être honnête, un vétéran du Vietnam complètement taré, une drag-queen et un sac de diamants. Mélangez le tout avec un soupçon de coups de feu et un brin de courses-poursuites. C’est prêt. À déguster frappé !

Avis de Melwasul

note 4

Voilà un livre dont je n’avais absolument pas prévu de vous parler et surtout, que je n’avais même pas prévu de lire. Il m’avait fait de l’œil à sa sortie mais je ne sais pas pourquoi je m’étais mis dans la tête que c’était une série avec les mêmes personnages principaux à chaque tome, ce qui a le don de m’énerver en romance. J’avais donc passé mon tour jusqu’à ce que ma sœur m’en parle pendant les vacances et m’explique que c’était des personnages principaux différents à chaque tome et qu’en plus c’était vraiment chouette.

Après avoir fait une cure de romance historique, j’avais là la romance contemporaine parfaite pour changer d’air. Bien m’en a pris (et merci à ma petite moche de me l’avoir conseillé), j’ai passé un excellent moment même si, avouons-le j’ai roulé des yeux un certain nombre de fois devant le comportement de notre héroïne Indy, TSTL (Too Stupid To Live) mais on l’aime bien quand même !

Une héroïne TSTL parce qu’elle ne peut pas s’empêcher de prendre les mauvaises décisions, d’aller là où elle ne doit pas aller et de faire le contraire de ce qu’on lui dit de faire alors que c’est pour la protéger. Évidemment à chaque fois, ça tourne totalement à la catastrophe, ça nous fait rire, ça fait bondir ses proches mais elle, cela ne la perturbe pas plus que ça ! Même si, avouons-le, à l’origine, elle n’y est absolument pour rien. C’est la faute d’un de ses employés et surtout la faute à pas de chance de s’être trouvé là où il ne fallait pas au mauvais moment. C’est aussi la faute de sa meilleure amie qui pour la protéger et l’aider l’a jetée dans les bras de son frère Lee donc Indy est amoureuse depuis ses 5 ans et qu’elle évite depuis 10 ans et un énième rejet de sa part.

Occasion que Lee ne compte pas laisser passer pour conclure avec Indy, ce que celle-ci voit d’un très mauvais œil assurant à tout le monde qu’elle n’est plus amoureuse de lui (mais surtout à elle-même qu’elle ment). Pour faire bref, le bad boy Lee va avoir de quoi faire entre protéger Indy de l’énorme chaos dans lequel elle s’est fourrée, la convaincre qu’ils sont fait pour vivre ensemble et surtout convaincre son père de flic qu’il est l’homme parfait pour elle. Lee, ancien militaire, sorte de détective privé/jenesaispastropquoi, qui a de très bonnes relations dans la police mais aussi chez les criminels de de Denver, est très certainement le mieux placé pour arriver à tout faire même si protéger Indy (d’elle-même) n’est pas une mince affaire, surtout quand elle reçoit de l’aide de ses voisins gay, de sa meilleure amie intrépide, d’un vétéran du Vietnam et qu’un membre de la mafia s’en mêle, le tout pour une histoire d’un sac de diamants disparus …

Indy, libraire totalement déjantée m’a exaspérée par moment, me faisant rouler des yeux devant tant de bêtises mais c’est plus fort que moi, je l’ai adorée. C’était tellement gros, tellement drôle, tellement naturel surtout que c’est finalement délicieux. Son obstination, sa détermination, ses (petits) mensonges, ses idées loufoques nous font rire et sourire, encore plus quand nous voyons à quel point ils exaspèrent ce pauvre Lee (qui lui aussi peut se montrer exaspérant)(si seulement il disait clairement les choses aussi, c’est bien un mec tèh !). Lee qui est vraiment génial comme genre de héros, il peut facilement taper sur les nerfs je pense mais moi je l’ai adoré et j’ai beaucoup aimé son évolution. Il change vraiment au cours du roman, il apprend de ses erreurs, change d’attitude, s’adapte et ça c’est vraiment chouette.

Même s’il y a quelques longueurs par moment (et peut-être trop de retournements de situation), j’ai aimé le peps de l’écriture, c’est pétillant et drôle. L’enquête est plutôt agréable à suivre, on se pose beaucoup de questions et la seconde intrigue s’y intègre parfaitement. De plus, j’ai adoré l’ambiance générale du roman qu’il y a avec les personnages secondaires. C’est clairement le plus gros point fort du roman. C’est d’avoir fait deux familles et un groupe d’amis si différents mais dont l’ensemble marche à merveille. Sans oublier les hommes de Lee qui seront héros des tomes suivants et qui forment eux aussi un groupe soudé transpirant la testostérone. La série (qui est achevée en VO) compte 8 tomes que je suis plus qu’impatiente de dévorer pour retrouver cette immense famille soudée et déjantée qu’a créée Kristen Ashley. J’espère que nous les aurons assez rapidement en français (surtout que le tome que j’attends le plus est le dernier, je suis déjà sous le charme des héros !).

Brillamment Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « A la diable de Kristen Ashley »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *