#8pm de Jeff Sampson

couv #8pm

Titre :  #8pm (Vesper #1)
Auteur : Jeff Sampson
Éditeur : Milan – Macadam
Date de parution : 09 octobre 2013

Résumé

Tous les soirs, Emily change de personnalité, elle délaisse son image de fille renfermée pour faire la fête. Mais la nuit n’est pas sure. Un mystérieux tireur abat de sang-froid des adolescents en pleine rue. Et Emily découvre qu’elle possède des capacités hors-normes. Mais qui est-elle ? Et quel est le lien des victimes avec cette usine chimique ?

Avis de Mockingjay

note 4.5Énorme coup de cœur, vu le résumé je ne m’attendais pas du tout à une histoire de ce genre. Merci à Macadam de m’avoir permis de découvrir ce livre !

L’histoire

Alors qu’Emily W. s’apprête à faire le mur, elle est interrompue par la sonnerie de son téléphone. Megan sa meilleure amie lui annonce qu’Emily C. une de leur camarade de classe, est morte ce soir. Elle s’est fait tirer dessus.

Cette annonce remet les idées d’Em (celle encore vivante bien sur) en place. Elle se rend compte qu’elle était sur le point de sauter par la fenêtre de sa chambre pour aller on ne sait où, habillée et maquillée comme une garce (je reste polie).
Le problème c’est qu’elle ne se souvient absolument pas comment elle en est arrivé là. Son dernier souvenir, c’est elle tranquillement assise sur son lit en train de lire.

Le lendemain aux alentours de 20H (oui, oui, le titre du livre n’est pas choisi au hasard :)) elle est prise de violents maux de ventre. Une fois la crise passée elle va se rendre compte de quelque chose qui au départ va l’effrayer mais pas tant que ça finalement. Elle n’est plus elle-même. C’est un peu comme si une fois 20H passé elle se transformait en une personne qui lui est totalement opposée, une personnalité aux antipodes de la sienne.

Cette nouvelle version d’elle-même est impulsive, déterminée et n’a peur de rien. Elle est forte et ne laisse personne se mettre en travers de son chemin.
Mais en plus de ces nouveaux traits de caractère vont s’ajouter quelques capacités physiques hors du commun. Courir à la même vitesse qu’une voiture (et en talons aiguilles svp !) ? Fait ! Envoyer valser un gros lourd en se contentant de le pousser légèrement de la main ? Fait ! Sauter et attraper une branche qui se trouve à plus de 5 mètres de haut ? Fait !
Seulement voila, une fois la nuit passée c’est «l’Emily du jour» qui reprend les commandes, et c’est elle aussi qui doit gérer les conséquences de ce que son alter-ego a fait durant la nuit.

Plus le temps passe, plus la transition devient rapide et facile, et plus Emily se rend compte que les élèves de son école qui se sont fait tirer dessus avaient un comportement étrangement similaires au sien. Elle n’a plus aucun doute quand à la sortie d’une boite de nuit un homme étrange lui pointe un pistolet en pleine tête. Elle arrive à se sauver de justesse mais sait désormais qu’elle est la prochaine sur la liste.
Elle va donc commencer à mener son enquête. Qu’est ce qui peut bien la relier aux précédentes victimes ? Est-ce que BioZenith un laboratoire sensé faire des recherche sur l’agro-alimentaire aurait quelque chose à voir avec les récentes « sautes d’humeurs » des ados de la ville ?

Les personnages

Ça va être rapide, vu que dans ce tome il n’y a qu’Emily qui est vraiment importante. Les personnages secondaires (qui à mon avis vont prendre plus de place dans les tomes suivants) sont la pour étoffer l’histoire mais n’y apportent pas grand-chose.

Emily Webb, aussi appelée Emily W. ou encore l’autre Emily, est une jeune fille timide, bien trop timide. Elle est effacée et ne supporte pas d’attirer l’attention. Elle a une seule amie, Megan et préfère passer sont temps à lire, regarder des films d’horreur ou se faire l’intégrale de Buffy contre les vampires. (Vous trouveriez ça curieux, si je vous disais que je l’ai tout de suite apprécié cette Emily ? :))
Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus sur elle, parce que des les premières pages on est confronté à sa deuxième personnalité, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles se complètent parfaitement.
L’Emily du jour, rationnelle et logique et l’Emily du soir, spontanée et effrontée.

Ce que je vais dire est peut-être bizarre mais j’ai adoré ce personnage ! Pas pour ce qu’elle fait dans ce livre, mais plutôt pour ce qu’elle va faire dans les suivants ! La fin nous laisse comprendre qu’elle va se révéler être un Leader fort, déterminé et sarcastique. Tout ce que j’aime !

Mon avis

J’ai juste envie de vous dire Ohlalalalalala !! Que ce livre est bon ! Que ce livre est surprenant ! Je vous jure que le résumé ne permet pas d’imaginer une seule seconde ce qui se trouve à l’intérieur de ces pages.
Moi qui pensait découvrir un autre Body Finder  je me suis vite rendue compte que j’étais totalement à coté de la plaque !

Un Thriller surnaturel voila comment je décrirais ce premier tome. Le premier seulement parce que je sens que la suite va se révéler radicalement différente.

Laisser moi vous en dire un peu plus.
Tout commence par une fille assassinée, et une autre qui n’a aucun souvenir de sa soirée.
Moi sans hésiter un instant, je me suis dis «oh, je suis sûre que c’est elle la coupable, enfin plutôt son autre personnalité.»
Quelle idiote ! Non ce n’est pas Emily Webb la coupable.

La façon dont le livre est construit et surement ce qui le rend aussi addictif.
Certains chapitres, du point de vue d’Emily nous font découvrir en même temps que cette dernière sa deuxième personnalité (j’utilise ce terme pour ne pas vous gâcher l’effet de surprise, mais sachez que c’est assez éloigné de la vérité).
Entre les meurtres et les tentatives qui ont échouées on ne veut qu’une chose, découvrir qui est le coupable.

Mais entre ces chapitres là, l’auteur nous en glisse quelque uns, qui sont en fait la retranscription d’un interrogatoire qui explique minutes pas minutes comment Emily a vécue toute cette histoire. Et c’est avec ces chapitres qu’on devine l’ampleur de l’intrigue.
Il ne s’agit pas seulement d’un fou qui tue des adolescents, non on se rend compte qu’il s’agit d’un complot et que c’est adolescent ne sont pas si humains qu’il parait.

Je ne sais pas comment formuler ma pensée, mais je vais essayer quand même. L’alternance des chapitres nous donnent les réponses que l’on se pose, mais ne font qu’en ajouter des nouvelles. C’est un peu comme si on nous racontait le début de l’histoire et la fin en même temps tout en laissant ce qui se passe au milieu dans le flou.
Çaaurait pu être un point négatif, mais pas du tout, bien au contraire. Ça ne fait que renforcer l’intrigue en nous poussant à vouloir en savoir beaucoup plus.

La fin du livre laisse présager une suite encore plus prenante. Ces jeunes qui ont du subir des expériences scientifiques (c’est mon hypothèse en tout cas) et qui maintenant se transforme en … (Suspense, je ne peux pas vous le dire, mais croyez moi je l’ai pas vu venir !) vont unir leur force afin de se venger de ceux qui ont osés leur faire ça.

Pourquoi je n’ai pas mis la note ultime au livre ? Parce qu’il est trop court !! Beaucoup trop court, et comme d’habitude je me retrouve dans l’incapacité d’attendre la publication VF du tome suivant. Je vais être obligée de me jeter sur la VO.

Extraits

«Durant quelques secondes enthousiasmantes, j’ai volé, légère, en apesanteur, sans la moindre appréhension. J’ai senti le sol se qui se rapprochait avant de le voir.
Un atterrissage parfait, silencieux. Sur mes talons aiguilles.
Sur un trottoir, à une dizaine de mètres de la fenêtre, elle-même située à six mètres du sol.
Vous savez ce dont je me rends compte à présent ? Bien sûr que ce saut n’appartenait pas aux champs des possibles dans la vie réelle, ordinaire, quotidienne d’Emily Webb. Mais cette nuit-là, entre la montée d’adrénaline et l’excitation, je n’y ai pas réfléchi, comme si sauter du deuxième étage de la maison était ce que je faisais lorsque me prenait l’envie de sortir.»

«- Je veux qu’ils lisent absolument chaque pages et qu’ils sachent qui j’étais. Ensuite, je veux qu’ils écoutent tout ce qu’il s’est passé aujourd’hui, et qu’ils comprennent en quoi ils m’ont changée. Et je veux qu’ils aient peur.»

MockingJay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

4 réflexions au sujet de « #8pm de Jeff Sampson »

    1. MockingJay

      tu verras, ce livre est … INSUFFISANT!!!!!

      On a l’impression de lire une intro, c’est vraiment pas assez, mais la suite va être géniale!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *